Affaires : Ça va mal à la SAQ...

Ça va mal à la SAQ...

De nombreux Québécois se sentent lésés par la société d'État

Publié le par Grands titres dans Affaires
Partager sur Facebook
14 14 Partages

Plusieurs propriétaires de bars et de restaurants à Montréal deviennent exaspérés à la suite des problèmes de livraison qu'éprouve la SAQ.

Selon les informations publiées par TVA Nouvelles, les propriétaires doivent aller directement à la société d'État chercher leurs caisses d'alcool depuis presqu'un mois et ce, en pleine saison estival où la popularité des terrasses bat son plein. 

«C’est le pire moment de l’année pour un tel cafouillage», a déclaré à TVA Nouvelles Adam Harvey, propriétaire du O’Quai Bistro, situé dans le Vieux-Montréal.

Ainsi, des centaines de restaurateurs doivent aller attendre à la SAQ et transporter eux-mêmes leurs commandes en raison des problèmes de livraisons. 

«Tout ce que j’ai, c’est une voiture à quatre portes. Je ne peux pas entrer 20 caisses d’alcool là-dedans», explique à TVA Nouvelles M. Harvey, qui avoue perdre «énormément de temps» à toutes les semaines afin d'aller chercher sa commande, quittant son restaurant et délaissant ses employés. 

«S’il y a un achalandage supplémentaire, je ne suis pas là. On a déjà quelques avis défavorables sur Google sur la rapidité du service», a-t-il poursuivi.

D'autres restaurateurs sont également exaspérés que la situation entraîne également des ruptures de stock. Selon eux, il a fallu changer leur menu car leur succursale de la SAQ manquait de produits classiques tels du gin ou du whisky. 

«En restauration, il faut que ça roule. Là c’est juste une perte de temps et du niaisage pour rien», a déclaré à TVA Nouvelles le restaurateur Allan Barilla.

Partager sur Facebook
14 14 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Minoumi