Affaires : Dieselgate | Un autre constructeur automobile dans l'eau chaude

Dieselgate | Un autre constructeur automobile dans l'eau chaude

24 000 véhicules concernés

Publié le par Grands titres dans Affaires
Partager sur Facebook
31 31 Partages

Après Volkswagen, c'est au tour du constructeur allemand Audi, également propriété de Volkswagen, qui a installé un logiciel illégal sur 24 000 de ses véhicules carburant au diesel, selon une annonce du ministère des Transports de l'Allemagne, jeudi.

Audi «a installé un dispositif de déconnexion non-autorisé», a déclaré Alexander Dobrindt en conférence de presse, cité par l'agence dpa, dont les propos ont été repris par l'AFP. 

Un porte-parole d'Audi interrogé par l'AFP a toutefois assuré que l'entreprise collaborait «étroitement avec les autorités». 

Le ministre des Transports a ajouté que la fraude automobile visait 24 000 nouveaux véhicules diesel à travers l'Europe, dont 14 000 en Allemagne seulement. 

Selon l'agence dpa, citée par l'AFP, aucun véhicule d'Audi faisant l'objet d'un trucage n'avait été découvert en Allemagne auparavant. Aux États-Unis toutefois, la marque avait été pointée du doigt pour 80 000 véhicules dans le cadre du scandale impliquant Volkswagen, en septembre 2015. Cette affaire concernait un total de 11 millions de véhicules diesel à travers le monde. 

Partager sur Facebook
31 31 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Sebastian6186