Affaires : Il avertit ses amis sur Facebook de ne pas faire comme lui en ne portant pas un masque. Le lendemain, il est mort de la COVID-19.

Il avertit ses amis sur Facebook de ne pas faire comme lui en ne portant pas un masque. Le lendemain, il est mort de la COVID-19.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Affaires
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le 20 juin, Thomas Macias a lancé un sérieux avertissement à ses amis sur Facebook en déclarant: "Ce n’est pas une blague. Si vous devez sortir, portez un masque et pratiquez la distanciation sociale. Ne soyez pas un idiot comme moi." Il est mort le lendemain de la COVID-19.

Le camionneur de 51 ans qui vivait au lac Elsinore, en Californie, avait été prudent pendant la pandémie, pratiquant la distanciation sociale et portant un masque parce qu’il avait le diabète et surtout, parce qu'il était préoccupé par sa mère âgée.

Mais après que l’État a commencé à assouplir les restrictions et l’ouverture des restaurants, la nièce de Thomas Macias, Brianna Lopez, a déclaré que son oncle a commencé à se sentir en mesure de rencontrer des amis. Il a donc décidé d’aller à un barbecue avec des amis.

Dans sa publication sur Facebook, Macias a écrit: "J’ai merdé et je suis sorti il y a quelques semaines et j’ai contracté le virus corona."

Macias avait commencé à se sentir malade quelques jours plus tard, mais selon Lopez, il pensait que c'était lié son diabète. Il était allé rendre visite à sa mère et à ses sœurs, et celles-ci avaient remarqué qu’il avait l’air fatigué et en sueur.

Puis un ami qui avait assisté au même barbecue a dit à Macias qu’ils avaient été testés positifs pour le coronavirus, et qu’il devrait se faire tester ainsi.

Toujours selon Lopez, Macias pensait qu'il n'y avait rien de mal pour eux de sortir parce qu’ils étaient asymptomatiques, et il ne croyait pas qu’ils pourraient infecter n’importe qui s’ils ne se sentaient pas malades. Les responsables de la santé ont toutefois averti que le virus peut se transmettre même si les patients ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.

Lopez a déclaré que son oncle a commencé à se sentir très préoccupé et il en avait même fait part dans sa dernière publication sur Facebook: "À cause de ma stupidité, j’ai mis ma mère et mes sœurs et la santé de ma famille en danger. Cela a été une expérience très douloureuse."

Sa grand-mère et ses tantes ont toutes été testées négatives à la COVID-19, mais Lopez a déclaré que les symptômes de Macias ont aggravé le samedi, au lendemain de sa publication sur Facebook. Il a appelé ses frères et sœurs et leur a dit qu’il avait de la difficulté à respirer.

Lopez a raconté à Buzzfeed News: "Il commençait à se sentir mieux vendredi, puis samedi, il a appelé en disant qu’il avait beaucoup de mal à respirer. C'est là que la situation s'est aggravée."

L’assouplissement des restrictions imposées par les autorités sanitaires locales et de l’État a donné à Macias un faux sentiment de sécurité, selon Lopez, et c'est pourquoi il a baissé la garde.

Elle a ajouté que Macias avait également refusé de dire à ses proches le nom de l’ami qui a assisté à la fête, soulignant que la responsabilité était de son chef.

Enfin, Lopez a terminé en ajoutant: "J’espère que les gens comprendront à quel point c’est grave. Même si vous l’avez et que vous n’avez pas de symptômes, ce n’est pas correct de sortir simplement parce que vous pensez que vous ne pouvez pas le transmettre aux autres."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BuzzFeed News · Crédit Photo: Courtoisie