Affaires : Les clients de Bell sont en furie

Les clients de Bell sont en furie

De nombreuses plaintes ont été déposées depuis...

Publié le par Grands titres dans Affaires
Partager sur Facebook
9,519 9.5k Partages

Plusieurs clients de Bell Canada ont porté plainte à l'Office de protection du consommateur récemment, en raison de hausses de tarifs entrées en vigueur le 1er février.

Le Journal de Montréal rapporte que Bell a augmenté ses tarifs mensuels Internet de 5 $ pour la plupart de ses clients, soit une hausse de près de 10 %. Les frais ont également augmenté pour le téléphone résidentiel et la majorité des forfaits de télévision ce qui peut donner une hausse globale de 25 % à 30 %, selon un avocat spécialisé interviewé par le JdeM.

«C’est totalement injustifié. Le coût de la bande passante baisse chaque année sur les réseaux internationaux. Les marchés qui sont concurrentiels ailleurs dans le monde n’ont pas ce genre de hausse», a affirmé Julien Valois-Francoeur lorsqu'interrogé par le Journal.

Il faut savoir qu'aucun organisme ne réglemente le prix au détail d'Internet, au Canada.

Les clients de Bell qui jugent que l'augmentation n'est pas raisonnable peuvent se tourner vers le Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications pour défendre leur point de vue.

«Il faut se demander c’était quoi l’entente, l’engagement qui avait été pris et si Bell s’est acquitté de sa responsabilité», a expliqué Josée Thibault, commissaire adjointe au Commissaire aux plaintes aux services de télé­communications (CPRST), en entrevue au Journal de Montréal.

Près de 90 % des plaintes acceptées par le CPRST se concluent en faveur du consommateur, et ce, dans un délai de 40 jours, selon le JdeM.

Partager sur Facebook
9,519 9.5k Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook