Affaires : Une brasserie canadienne accusée d'appropriation culturelle après avoir nommé leur bière «poils pubiens» en maori

Une brasserie canadienne accusée d'appropriation culturelle après avoir nommé leur bière «poils pubiens» en maori

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Affaires
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La brasserie canadienne Hell's Basement Brewery a dû s'excuser après avoir utilisé un mot en maori pour nommer l'une de ses bières. 

Le mot utilisé était « huruhuru ». Le propriétaire Mike Patriquin croyait que cela voulait dire « plume » en maori.

 Il a eu tout un choc en apprenant que sa bière portait aussi le nom de « poils pubiens » en maori. Il a avoué qu'il aurait dû consulter un représentant de la culture maori avant de choisir ce nom. 

La brasserie compte maintenant renommer son produit par respect pour la culture maori.

Un commerce de cuir de la Nouvelle-Zélande géré par un couple Turc a aussi dû s'excuser pour les mêmes raison après avoir nommé son entreprise « Huruhuru Authentic Leather » 

Te Hamua Nikora, un Maori de la Nouvelle-Zélande, a écrit à l'entreprise que le mot « huruhuru » avait une double signification. 

La propriétaire du commerce, Aynur Karakoch, a expliqué à CNN qu'elle ignorait que le mot avait plus d'une signification et qu'elle souhaitait simplement « embrasser » la langue et la culture maori.

Le nom de l'entreprise avait par ailleurs été approuvé par l'Office de la propriété intellectuelle de la Nouvelle-Zélande.

Le couple a dit ne pas avoir les moyens de changer le nom de l'entreprise et ils ont dû supprimer la page Facebook de l'entreprise après avoir reçu de nombreux messages haineux.

Les deux entreprises ont été accusées d'appropriation culturelle sur les réseaux sociaux.

« Ce n'est pas le mot qui pose problème, c'est le droit ressenti par ces personnes de l'utiliser. Pourquoi se sentent-ils ainsi? Quel droit ont-ils? Ce n'est pas leur langue. Pourquoi devraient-ils être autorisés à s'aider eux-mêmes? », a dénoncé Te Hamua Nikora sur Facebook.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Instagram