Affaires : Washington sert une sévère mise en garde au Canada

Washington sert une sévère mise en garde au Canada

Rien ne va plus entre les deux pays…

Publié le par Grands titres dans Affaires
Partager sur Facebook
757 757 Partages

Le gouvernement Trump juge «inappropriées» les représailles envisagées par le Canada dans le conflit du bois d’œuvre, notamment l’interdiction du charbon américain, et n’entend pas se laisser faire.

Dans un communiqué publié ces derniers jours, le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a prévenu le Canada que «les menaces de représailles sont inappropriées et n’influenceront pas l’issue de la situation».

M. Ross réagissait aux informations voulant que le gouvernement Trudeau envisageait sérieusement de bloquer l’importation du charbon américain au Canada en réponse à l’imposition de droits de douane allant jusqu’à 24 % sur le bois de construction canadien exporté aux États-Unis.

D’autres mesures seraient aussi envisagées par le Canada contre les États-Unis, parmi lesquelles des droits de douane sur le contreplaqué, le bois de plancher, les copeaux de bois et le vin de l’Oregon.

Dans son communiqué, le secrétaire au Commerce affirme que la décision américaine d’imposer des droits sur le bois canadien est «basée sur des faits (...) pas sur des considérations politiques». «Nous continuons de croire, a-t-il ajouté, qu’une entente négociée sera dans le meilleur intérêt de toutes les parties.»

La situation entre le Canada et les États-Unis est actuellement très tendue, laissant croire à l’ouverture d’une guerre commerciale entre les deux voisins à l’aube de négociations visant la renégociation de l’accord de l’ALENA. 

Partager sur Facebook
757 757 Partages

Source: Agence QMI et AFP · Crédit Photo: Ozy