Météo : MétéoMédia affirme que le mois d'avril nous réserve une grosse surprise

MétéoMédia affirme que le mois d'avril nous réserve une grosse surprise

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Météo
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Même si 'épidémie de la COVID-19 fait en sorte qu'une grande partie de la population doit demeurer en confinement à la maison, les promenades à l'extérieur sont toujours permises (attention de bien respecter les mesures de distanciation physique) et ainsi, on peut encore se réjouir du beau temps qui risque d'accompagner le mois d'avril qui est à nos portes.

En effet, les premières prévisions en ce qui concerne le mois d'avril sont très prometteuses pour le moment, mais il faut toutefois demeurer très prudent, étant donné que les choses peuvent parfois changer rapidement lorsqu'il est question de météo.

Il n'en demeure pas moins qu'au moment d'écrire ces lignes, tout porte à croire que le mois d'avril pourrait se situer au-dessus des normales de saison.

La première semaine d'avril devrait justement être sous le signe de la douceur, alors qu'on prévoit des maximums de 10° dans le sud et le centre de la province. Le nord-ouest de la province pourrait même se retrouver avec plus de 5° au-dessus des normales.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Du 10 au 20 avril, les Québécois et les Québécoises risquent d'observer quelques journées de rafraîchissement, mais ici, on parle toujours de températures qui s'approcheront des normales de saison. 

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Quant à la dernière semaine d'avril, nous devrions recommencer à nous éloigner des normales, et ce, de façon très favorable, en raison de la formation d’une crête sur l’est du continent qui permettra à l’air plus chaud de remonter vers le sud du Québec.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Selon ce qu'a indiqué Doug Gillham, chef prévisionniste à MétéoMédia et The Weather Network, "les modèles météorologiques ont de la difficulté à définir le patron météorologique, puisqu’il manque des données atmosphériques". MétéoMédia indique qu'étant donné que le trafic aérien a considérablement diminué, il est plus complexe de prévoir la température, étant donné que les pilotes des avions récoltent habituellement des données météorologiques lors de leurs trajets.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

À noter enfin qu'on devrait voir tomber un peu de neige au début du mois d'avril, mais les précipitations seront principalement sous forme liquide par la suite.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Meteomedia · Crédit Photo: Capture d'écran