On sait à quoi va ressembler la météo pour le reste de l'hiver et on a une bonne nouvelle pour les amoureux de la neige

Ça va faire plaisir à beaucoup de Québécois!

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 1 an
On sait à quoi va ressembler la météo pour le reste de l'hiver et on a une bonne nouvelle pour les amoureux de la neige
Adobe Stock

Alors que le début de la saison hivernale nous a laissés croire que nous éviterions peut-être la neige cette année, voilà que l'hiver en cours s'annonce finalement comme étant plus neigeux que lors des années précédentes, rapporte MétéoMédia.

Chaque année, c'est vers la fin février que l'on peut constater le maximum de neige au sol et tout porte à croire que 2023 pourrait grandement se démarquer en ce sens!

On sait à quoi va ressembler la météo pour le reste de l'hiver et on a une bonne nouvelle pour les amoureux de la neige
Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Du côté de Montréal et de Gaspé, les résultats actuels démontrent que les systèmes ont été plus généreux que la normale, mais à Québec et Val-d'Or, un déficit a été observé.

La situation pourrait toutefois changer très bientôt, car une tempête qui s'approche de la province devrait permettre de rattraper ce déficit. En effet, en plus des quantités importantes de neige qui sont attendues, les températures froides devraient contribuer à garder une bonne partie de ces précipitations au sol.

On sait à quoi va ressembler la météo pour le reste de l'hiver et on a une bonne nouvelle pour les amoureux de la neige
Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

D'ailleurs, ceux et celles qui compteraient sur la douceur afin de faire fondre les bancs de neige devront faire preuve de patience, puisqu'une descente d'air arctique devrait se faire ressentir dans la province vers la fin janvier et le début février.

On sait à quoi va ressembler la météo pour le reste de l'hiver et on a une bonne nouvelle pour les amoureux de la neige
Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Les accumulations au sol seront aussi favorisées par le fait que la province se trouve dans un corridor particulièrement actif.

Signalons enfin que la moitié de la neige reçue durant l'hiver tombe avant le 25 janvier à Montréal.