Nouvelles générales : 30 mois de prison pour un cas de violence conjugale très violent.

30 mois de prison pour un cas de violence conjugale très violent.

L’homme de 26 ans s’est rendu chez son ex-conjointe, a défoncé la porte d’entrée avant de s'en ai pri elle. Il lui a ensuite cogné la tête une vingtaine de fois au sol, jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Alors qu’elle est revenue à elle, il l’a traînée par les cheveux à l’extérieur, puis il l’a

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L’homme de 26 ans s’est rendu chez son ex-conjointe, a défoncé la porte d’entrée avant de s'en est pris à elle, le 13 octobre 2013.

Il lui a ensuite fracassé la tête une vingtaine de fois au sol, jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Il l’a alors traîné par les cheveux à l’extérieur, et l’a frappé à répétition dans le ventre, avant de l’étrangler.

C'est une voisine qui a alerté la police.

L’accusé a plaidé coupable à des accusations de voies de fait, menaces et séquestration.

Trois ans plus tard, la victime n’a toujours pas repris le travail. Elle souffre d’un stress post-traumatique, elle est craintive et doit consulter un psychologue.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: http://www.journaldemontreal.com/2016/11/01/peine-severe-contre-la-violence-conjugale