Nouvelles générales : Accusé d'agression sexuelle avec usage d'une arme à feu, il est remis en liberté

Accusé d'agression sexuelle avec usage d'une arme à feu, il est remis en liberté

13 chefs d'accusation

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
554 554 Partages

Jonathan Chaussé, accusé de 13 chefs d'accusation dont agression sexuelle avec usage d'une arme à feu et menaces de mort, a été remis en liberté en attendant son procès. 

Radio-Canada rapporte que le jeune homme de 18 ans, qui est soupçonné d'avoir proféré les menaces de mort sur une élève qui ont forcé le confinement de centaines d'élèves de deux écoles, le 3 mars dernier était de passage au palais de justice de Trois-Rivières, lundi.

Chaussé était initialement accusé de sept chefs d'accusation, et sept nouvelles accusations se sont ajoutées. La police de Trois-Rivières a reçu des plaintes de quatre personnes différentes.

Les chefs d'accusation sont agression armée avec un pistolet à plombs, avoir déchargé intentionnellement une arme à feu, avoir menacé d'endommager un immeuble, avoir touché une partie du corps d'une personne de moins de 16 ans, avoir braqué une arme à feu (deux chefs d'accusation), agression sexuelle avec usage d'une arme à feu, menaces de mort (deux chefs d'accusation), voies de fait et harcèlement.

Le juge a émis 16 conditions de remise en liberté.

Partager sur Facebook
554 554 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Facebook