Nouvelles générales : ALERTE Encore plus d'oignons rappelés en raison d'une éclosion de Salmonella

ALERTE Encore plus d'oignons rappelés en raison d'une éclosion de Salmonella

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a élargi son rappel d'oignons dans le cadre de son enquête sur une éclosion de Salmonella qui touche plusieurs provinces canadiennes et plusieurs États américains. 

Le rappel concerne des oignons rouges, mais aussi des oignons jaunes, des oignons blancs et des oignons jaunes sucrés produits à Bakersfield (Californie) aux États-Unis par la compagnie Thomson International Inc.

Les marques concernées sont les suivantes : El Competidor, Imperial Fresh, Onions 52, Tender Loving Care, Thomson International, Thomson International Premium ainsi que Thomson Premium. Le rappel concerne tous les formats, y compris le vrac. Il peut s'agir d'oignons en sac-filet, en caisse ou en boîte. Ces produits ont été importés depuis le 1er mai 2020. 

Les produits ont été vendus en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan, en Ontario, aux Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, mais ils pourraient aussi avoir été distribué dans d'autres provinces.

Les oignons pourraient aussi avoir été achetés en ligne ou avoir été consommés dans des restaurants. 

Les produits visés par ce rappel ne doivent pas être consommés. Ils doivent être jetés ou rapportés là où ils ont été achetés. 

« Si vous avez un doute sur la variété des oignons que vous avez en votre possession, vérifiez auprès de l'établissement où vous les avez achetés », précise l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). 

Voici des images de certains de ces produits : 

Au moins 326 malades au Canada et aux États-Unis

Jusqu'à maintenant, 326 cas de Salmonella Newport ont été rapportés au Canada et aux États-Unis, dont 114 cas au Canada. Au moins 47 personnes ont été hospitalisées, mais aucun décès en lien avec cette éclosion n'a été déclaré. 

Les personnes qui sont tombées malades, entre la mi-juin et la mi-juillet, étaient âgées de 3 à 100 ans. Toutes ces personnes ont déclaré avoir mangé des oignons à la maison, au restaurant ou dans un centre de soins. 

« Ce qui est effrayant dans cette éclosion, c'est qu'en tant que consommateur, vous ne pouvez rien faire pour savoir si les oignons rouges que vous achetez sont sains et saufs. Vous ne pouvez ni goûter, ni sentir, ni voir la salmonelle. Les oignons rouges contaminés par la salmonelle peuvent avoir la même apparence, la même odeur et le même goût que n'importe quel autre oignon. C'est pourquoi il est essentiel que les entreprises qui préparent et vendent des aliments, en particulier les aliments prêts à consommer comme les oignons rouges, s'assurent de la salubrité des aliments avant de les vendre », a déclaré Jory Lange, avocat national spécialiste de l'intoxication alimentaire à la salmonelle, dans un communiqué.

Les personnes infectées par la salmonelle après avoir consommé des aliments contaminés dans le cadre de cette éclosion pourraient avoir droit à une indemnisation. Pour en savoir plus sur la marche à suivre pour demander une indemnisation, veuillez consulter le site Web du cabinet d'avocats Lange, à l'adresse www.MakeFoodSafe.com, ou appeler au 833.330.3663.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Communiqué de presse · Crédit Photo: Adobe Stock