Nouvelles générales : Au moins 15 ans de prison pour avoir poignardé son bébé dans le ventre de sa femme enceinte

Au moins 15 ans de prison pour avoir poignardé son bébé dans le ventre de sa femme enceinte

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un Montréalais de 40 ans a été sanctionné ce mercredi à 15 ans de prison minimum pour avoir poignardé sa femme enceinte.

C'est Le Soleil qui rapporte l'histoire de Sofiane Ghazi, un Montréalais de 40 ans dont le parcours fait couler beaucoup d'encre. Celui qui a reconnu avoir poignardé à mort son bébé alors qu'il était encore dans le ventre de sa femme enceinte a reçu une peine de 15 ans de prison minimum ce mercredi. Les faits remontent au mois de juillet 2017. Il avait poignardé à 19 reprises sa femme avec une fourchette à viande. 12 coups ont été donnés du côté gauche de son ventre et 7 dans le haut de sa cuisse gauche.

Alors que sa femme était enceinte de 36 semaines à cette époque, Le Soleil indique que parmi ces coups de couteau, 9 d'entre eux ont blessé le bébé. D'ailleurs, l'autopsie montrera que le bébé est mort à cause d'un «traumatisme in utero provoqué par un objet tranchant». De son côté, la mère a pu survivre à cette horrible attaque.

Toutefois, elle aurait pu ne jamais s'en sortir, raconte Le Soleil. En effet, Sofiane Ghazi est parti de chez lui une fois son acte atroce commis, laissant sa femme dans un bain de sang sans avoir la possibilité de prévenir les secours car il était parti avec le seul téléphone de la maison. Un événement incompréhensible lorsqu'on sait que le couple était ensemble depuis 12 ans et avait 2 enfants.

Le Soleil souligne que cet événement a complètement bouleversé la victime qui estime qu'elle ne pourra plus mener une vie normale après ce qu'elle a vécu. «Ce qu’il a fait, ça va rester toute la vie, pour nous et les enfants. Les enfants, ils sont traumatisés à vie. Moi, je suis traumatisée à vie. J’espère que le jugement va nous permettre d’avancer dans la vie, surtout pour les enfants».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil · Crédit Photo: Courtoisie