Nouvelles générales : Augmentation des fraudes liées aux ventes en ligne d'animaux de compagnie

Augmentation des fraudes liées aux ventes en ligne d'animaux de compagnie

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de nombreux Québécois ont passé une bonne partie de la période de confinement à trouver des solutions pour se sentir moins seuls, les fraudes liées aux ventes en ligne d'animaux de compagnie connaissent une augmentation.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui est en train de faire le tour de la province. En effet, les fraudes liées aux ventes en ligne d'animaux de compagnie connaissent une augmentation dans l'ensemble de la province depuis le mois d'avril. «Depuis le mois d'avril, on a reçu six plaintes totalisant des fraudes entre 300 $ et 3400 dollars $ chacune», a expliqué le sergent Luc Mongrain, responsable des communications à la Police de Trois-Rivières. La chaîne de télévision précise que la situation serait la même pour plusieurs services de police du Québec.

TVA Nouvelles indique que Nadyne Tremblay a failli se faire avoir par un fraudeur. Celle qui cherchait à se procurer un chien Golden pensait avoir trouvé son bonheur, mais s'est toutefois rendu compte qu'elle avait affaire à un fraudeur. «On a insisté pour aller la voir, mais la personne ne voulait pas tant qu'on ne payait pas la livraison», a-t-elle raconté à la chaîne de télévision. Finalement, la photo qui avait été utilisée par le vendeur datait de 2008. 

Crédit photo: Unsplash

TVA Nouvelles souligne qu'il est important de rester vigilant lorsque vous cherchez un animal de compagnie. Si vous tombez sur une annonce qui vend à bas prix un chien de race, il y a sans doute quelque chose qui n'est pas clair dans cette histoire. «On doit demander des informations sur l'animal, poser des questions, le rencontrer dans son environnement pour voir s'il est bien traité», indique Claudia Boisvert, coordonnatrice du développement philanthropique à la Société protectrice des animaux de la Mauricie.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Unsplash