Nouvelles générales : «Avez-vous été piquée par un moustique pendant votre grossesse?»

«Avez-vous été piquée par un moustique pendant votre grossesse?»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une jeune femme américaine a décidé de briser le silence concernant la malformation avec laquelle son fils est né. Une expérience douloureuse qui lui a appris la résilience et qui l'a rendue beaucoup plus forte qu'elle ne l'était auparavant. Un récit complètement bouleversant.

C'est le site web d'informations et de divertissement LoveWhatMatters qui rapporte l'histoire de Omobola Gordon, une jeune femme dont la vie a pris un tournant inattendu au cours de sa grossesse. En effet, lorsqu'elle était enceinte d'une vingtaine de semaines, elle a commencé à comprendre que l'enfant dont elle accoucherait pourrait être atteint de problème de santé. Son médecin lui a même demandé si elle n'avait pas été piquée par un moustique pour essayer d'expliquer la situation. Une question qui ne laissait présager rien de bon.

Si au début le corps médical pensait que son enfant était atteint de trisomie 18, il sera finalement diagnostiqué avec une anencéphalie. Selon Wikipédia, c'est «une malformation congénitale du système nerveux central qui découle de l'absence de la fermeture normale du tube neural à l'extrémité antérieure. Cette malformation cause l'absence partielle ou totale de l'encéphale, du crâne et du cuir chevelu». Comme vous pouvez vous en douter, cette nouvelle a complètement retourné Omobola Gordon et son mari.

Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon

Après avoir encaissé la nouvelle, le couple a décidé de garder l'enfant en se promettant de lui offrir la plus belle des vies possibles. LoveWhatMatters explique qu'il y avait de fortes chances pour qu'il décède peu de temps après l'accouchement, mais le petit Ozzie est un véritable guerrier, comme aime le dire Omobola Gordon, et va finalement survivre bien que les pronostics étaient contre lui. Un retournement de situation qui va bien évidemment remplir de bonheur ses parents.

Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon
Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon
Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon

Si Omobola Gordon a décidé de raconter son histoire à LoveWhatMatters, c'est avant tout pour soutenir les femmes qui ont vécu ou qui vivent une histoire similaire à la sienne. «À toutes les mères qui ont perdu un enfant à cause de l'anencéphalie ou non, mon coeur est avec vous. Je regarde mon fils et même si je ne vous connais pas, je pense à vous tous les jours. Vous êtes des femmes fortes et vous allez réussir à dépasser ça. Votre bénédiction arrive».

Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon
Crédit photo: Courtoisie Omobola Gordon
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: LoveWhatMatters · Crédit Photo: Courtoisie