Nouvelles générales : ​Buddy, le premier chien testé positif à la COVID-19 aux États-Unis, est mort​

​Buddy, le premier chien testé positif à la COVID-19 aux États-Unis, est mort​

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le New Yorkais Robert Mahoney a contracté la COVID-19 au printemps dernier. Son chien Buddy, un berger allemand de sept ans, est tombé malade en avril à peu près en même temps que lui, selon le magazine National Geographic.

Les symptômes de l'animal ressemblaient à ceux qu l'on observe chez les humains : il avait le nez bouché, des difficultés respiratoires et son état se détériorait de semaine en semaine. Quand Buddy s'est mis à vomir des caillots de sang et à ne plus pouvoir marcher, Robert et sa femme Allison ont pris la décision de faire euthanasier le chien, le 11 juillet dernier.  

Robert était persuadé que son chien avait contracté la COVID-19, mais plusieurs vétérinaires étaient fermés en raison de la crise sanitaire. L'Américain a finalement réussi à trouver une clinique vétérinaire pour faire tester Buddy et l'autre chien de la famille, un petit chiot de 10 mois. Les vétérinaires ont découvert que Buddy avait bel et bien la COVID-19 et que le petit chiot, même s'il ne présentait aucun symptôme et qu'il allait bien, avait les anticorps du coronavirus. 

Les vétérinaires ont aussi découvert que Buddy souffrait probablement d'un lymphome. Cela pourrait donc signifier que les animaux ayant une condition médicale existante seraient plus à risque de développer des complications liées à la COVID-19 s'ils sont exposés au virus. 

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a toutefois indiqué que les animaux domestiques ne transmettent pas souvent le virus aux humains. 

D'après le National Geographic, au moins 12 chiens et 10 chats ont testé positif à la COVID-19 aux États-Unis jusqu'à maintenant alors que le pays compte près de 4,5 millions de cas au sein de la population humaine.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Wikimedia