Nouvelles générales : «Ça va faire là, c'est le bordel cette rentrée-là»

«Ça va faire là, c'est le bordel cette rentrée-là»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que des milliers d'enfants du Québec ont effectué leur retour en classe cette semaine, Québec Solidaire estime qu'il s'agit d'un désastre et qualifie même la rentrée scolaire de «bordel».

C'est Le Soleil qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour de la province. En effet, le député de Québec Solidaire Vincent Marissal s'est exprimé sur la rentrée scolaire lors d'un point presse à l'Assemblée nationale ce mercredi. Le politicien de 54 ans n'a pas mâché ses mots et il est même allé jusqu'à comparer la campagne de recrutement d'enseignants à la mise en place tardive de climatiseurs dans les CHSLD. «Il a fallu attendre la canicule pour que quelqu’un allume (...) Le "Don’t worry, be happy", ça va faire là. C’est le bordel cette rentrée-là.»

Le Soleil raconte que Vincent Marissal ne s'est pas montré tendre avec le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge à qui il a demandé de ranger son «disque de Bob Marley». Il l'a également qualifié de «jovialiste-en-chef» du gouvernement de François Legault.

Crédit photo: Capture d'écran page Facebook Vincent Marissal

Qu'est-ce qui explique une telle colère chez le député de Rosemont? Le Soleil indique qu'il est exaspéré par l’indécision du gouvernement qui ne donne que très peu d'informations aux parents. Étant lui-même père de 4 enfants, il semble vouloir exprimer le désarroi de nombreux parents qui vivent des moments «stressants». 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil · Crédit Photo: Facebook