Nouvelles générales : «Ce soutien est fabuleux», confie la femme du chauffeur de bus agressé à Bayonne

«Ce soutien est fabuleux», confie la femme du chauffeur de bus agressé à Bayonne

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que 6000 personnes étaient présentes à la marche blanche organisée à Bayonne en hommage au chauffeur de bus Philippe Monguillot, sa femme se dit extrêmement reconnaissante de la vague de soutien dont bénéficie sa famille depuis quelques jours.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du pays. En effet, Véronique Monguillot, la femme de Philippe le chauffeur de bus agressé violemment à Bayonne dimanche dernier, s'est une nouvelle fois exprimée dans les médias au sujet de ce terrible événement. Cette fois, c'est principalement pour remercier toutes les personnes qui ont apporté leur soutien à sa famille pendant cette période difficile. Si son mari est toujours en réanimation dans un état de mort cérébrale, elle essaye de ne pas sombrer dans la tristesse. 

«J'ai déjà du soutien à la maison, car j'ai beaucoup de monde qui vient et ça me permet de ne pas «penser». Quand on se retrouve seules avec mes filles, c'est différent, on se pose beaucoup de questions. Mais tout ce que la mairie de Bayonne a préparé pour la marche blanche (...) le maire d'Anglet aussi, les chauffeurs de bus de Chronoplus, tout ce qu'ils font… Ce soutien est fabuleux. Il y a aussi tous les messages que l'on reçoit sur les réseaux sociaux, c'est énorme, ça me prend aux tripes», a-t-elle confié au quotidien lors d'une entrevue en marge de la marche blanche.

Si les médecins sont actuellement en train de se battre pour essayer d'améliorer l'état de santé de Philippe, Véronique affirme qu'elle ne veut pas qu'ils s'acharnent, explique Le Parisien. «Si ses fonctions vitales sont touchées, est-ce que ça vaut le coup de continuer ?», se demande-t-elle. «J'ai dit aux médecins que je ne voulais pas d'acharnement thérapeutique. Philippe ne voudrait pas se voir comme ça. Donc voilà, je suis encore perdue aujourd'hui, je les laisse faire leur maximum, mais je ne veux pas qu'ils s'acharnent non plus».

Quoiqu'il en soit, elle se dit extrêmement reconnaissante de toute cette solidarité dont sa famille bénéficie. «Franchement, je remercie toute la population, tout le monde (...) J'ai de l'estime pour eux parce qu'ils sont humains et moi je les remercie du plus profond de mon cœur. Les gens ne sont pas obligés d'être là, ils ne nous connaissent pas, mais ne serait-ce qu'un mot, un sourire, c'est réconfortant. C'est énorme ce qui se passe pour Philippe, pour mes filles et moi. Lors de la marche blanche, Véronique en a profité pour exprimer ses remerciements une nouvelle fois. 

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Courtoisie