Nouvelles générales : Congédié pour avoir retiré son masque sur son lieu de travail

Congédié pour avoir retiré son masque sur son lieu de travail

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un employé de 51 ans avec une vingtaine d'années d'expérience a été congédié après avoir retiré son masque sur son lieu de travail, a révélé LCI. 

Le masque devait être obligatoire au sein de l’entreprise Le Nouy fenêtres et fermetures à Briec de l’Odet (Finistère), en France, depuis le 22 avril. Après avoir été aperçu au travail sans masque, le cariste a reçu une lettre le 11 juin l'informant de son congédiement. 

L'entreprise accuse le quinquagénaire d'avoir mis la santé de ses collègues à risque. Mais l'homme se défend d'être asthmatique et d'avoir eu besoin de retirer son masque quelques instants pour mieux respirer. Il assure qu'il était à l'extérieur et que personne ne se trouvait dans un rayon de 150 mètres autour de lui. 

Mais l'employeur conteste la version de l'employé. 

« Je l’ai vu dans l’entreprise sans masque. Je suis attristé qu’il n’ait pas respecté la procédure, alors qu’il était dans une situation de maladie pulmonaire. D’autres salariés avaient déjà eu des avertissements », a déclaré Sylvain Muller, le directeur de l'entreprise, dans une entrevue accordée au Télégramme. 

L'employé a contacté son syndicat pour tenter de gagner sa cause. 

« L’entreprise fonde son argument juridique sur l’obligation de sécurité qu’elle doit faire respecter dans ses locaux. Mais elle en fait une application aveugle et rigoriste. Le salarié n’a enlevé son masque que quelques secondes, parce qu’il souffre d’asthme », a expliqué pour sa part Florian Charlot, du syndicat.

« Quand bien même le salarié aurait commis une faute, justifie-t-elle un licenciement ? », a interrogé Florian Charlot. 

Selon lui, les règles sanitaires  « mènent à des excès » qui ont des « conséquences sociales catastrophiques ».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Adobe Stock