Nouvelles générales : COVID-19: Existe-il un risque de contamination lors de la livraison de nourriture?

COVID-19: Existe-il un risque de contamination lors de la livraison de nourriture?

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Depuis plusieurs années, les livraisons de nourriture ont atteint des niveaux inégalés en raison de l'apparition de nombreuses applications mobiles dédiées. Alors que nous sommes en pleine crise sanitaire, voici quoi faire pour éviter la transmission éventuelle du coronavirus lors d'une livraison.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en intéresser un grand nombre d'entre vous, surtout celles et ceux qui ne jurent que par la livraison de nourriture lorsque la nuit tombe. En effet, des applications comme Uber Eats et Foodora ont démocratisé la livraison de nourriture dans de nombreux pays. S'il est désormais possible de se faire livrer de la nourriture en un temps record, la période difficile que nous traversons actuellement crée une certaine inquiétude chez les consommateurs. Il est notamment question de savoir s'il y a un risque de contamination au coronavirus lorsque vous faites livrer votre plat préféré. 

Si La Presse indique que les risques de contamination au coronavirus sont relativement faibles lors d'une livraison de nourriture, il y a tout de même des précautions à prendre et le quotidien a sollicité l'avis d'un expert pour traiter un sujet qui nous concerne tous. Selon Keith Warriner, professeur en science alimentaire à l’Université de Guelph, le premier geste à faire vous vous assurer une certaine tranquillité d'esprit, c'est demander au livreur de laisser votre nourriture à votre porte et d'attendre qu'il soit parti pour la récupérer. «Vous avez plus de chances d’être infecté par une personne que par un paquet», dit-il.

Crédit photo: Pexels

La Presse souligne qu'il est particulièrement important de se laver les mains après avoir manipulé les contenants de nourriture pour réduire significativement les risques de contamination. Le quotidien souligne qu'une récente recherche indique que le virus peut survivre jusqu'à 24 heures sur du carton et même jusqu'à 72 heures sur des surfaces comme le plastique.

La question du service à l'auto se pose également. Là encore, les risques de contamination sont faibles, indique La Presse. Vous pouvez toutefois laver ou désinfecter vos mains avant de les toucher. Vous pouvez également également réchauffer votre nourriture ou votre boisson au micro-ondes pour anéantir les risques.

Crédit photo: Pexels

Si pour le moment, il n'existe peu ou pas de données sur les infections liées à des livraisons ou des commandes au service à l'auto, La Presse précise que les experts s'accordent à dire que les risques de contamination sont faibles.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Unsplash et Adobe Stock