Nouvelles générales : COVID-19: Que faire si votre enfant a des symptômes de rhume?

COVID-19: Que faire si votre enfant a des symptômes de rhume?

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Que devez-vous faire si votre enfant qui fréquente un service de garde ou un camp de jour présentent des symptômes du rhume? Radio-Canada a posé la question à la pédiatre-infectiologue Valérie Lamarre alors que le virus du rhume circule en ce moment. 

Les enfants peuvent avoir un écoulement nasal, une faible toux, de la fièvre et même une éruption cutanées. Il s'agit bien souvent d'un « petit rhume d'été », a indiqué Valérie Lamarre. Il suffit alors de s'assurer que l'enfant est bien hydraté et de lui donner de l’acétaminophène s’il fait de la fièvre.

Mais à quel moment doit-on faire passer un test de dépistage pour la COVID-19 à son enfant? 

« Je pense qu’à ce moment-ci, un enfant qui n’est pas dans un centre de garde en éclosion, qui a simplement le nez qui coule, sans fièvre et sans toux importante, on peut le laisser tranquille et le gérer comme on aurait géré son petit rhume autrefois », a expliqué Valérie Lamarre. 

Toutefois, si l'enfant fait de la fièvre ou qu'il a une bonne toux, mieux vaut aller passer un test de dépistage pour être certain. 

Il est aussi recommandé de retirer son enfant du service de garde ou du camp de jour dès qu'il présente des symptômes grippaux, mais la pédiatre-infectiologue Valérie Lamarre sait bien que ce n'est pas toujours possible dans la réalité. 

« En tant que collectivité, je ne pense pas qu’on serait plus avancé si toutes les infirmières et toutes les préposées aux bénéficiaires étaient obligées de retirer leurs enfants du service de garde à la seconde où leur nez coule », a-t-elle expliqué. 

Valérie Lamarre croient que les Québécois ont « un petit examen de conscience à faire » sur leur application des mesures sanitaires en vigueur. Selon elle, nous ne sommes pas aussi bons que ce printemps et cela peut favoriser une plus grande propagation du virus dans la communauté. 

« Ça nous fait une bonne répétition et une bonne réflexion pour l’automne », a-t-elle dit. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio Canada · Crédit Photo: Adobe Stock