Nouvelles générales : COVID-19: Une mère meurt d'un cancer après que son traitement a été retardé de 12 semaines

COVID-19: Une mère meurt d'un cancer après que son traitement a été retardé de 12 semaines

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise sanitaire a bouleversé la vie de nombreux patients atteints de différentes maladies autre que la COVID-19, une mère de famille d'une trentaine d'années est morte d'un cancer de l'intestin après que son traitement a été retardé de 12 semaines.

C'est le Mirror qui rapporte l'histoire de Kelly Smith, une mère de famille de 31 ans dont la vie a pris un tournant tragique au cours des dernières semaines. En effet, celle qui était atteinte d'un cancer de l'intestin est décédée le 13 juin dernier après que son traitement a été retardé de 12 semaines en raison de la crise sanitaire. La jeune femme originaire de Macclesfield avait été diagnostiquée il y a 3 ans. Avant sa disparition, le média britannique indique qu'elle a confié à une amie que le retard dans son traitement a fait progresser son cancer trop loin.

Le Mirror indique que lorsque Kelly Smith était encore en vie, elle s'est montrée très frustrée par la situation. «Je suis en colère contre la COVID-19 en raison de cette pause de 6 semaines». Elle a également confié à un expert médical qu'elle était terrifiée à l'idée que la maladie l'emporte. «J'ai l'impression que j'ai encore tellement de choses à faire», avait-elle notamment déclaré. Finalement, sa pire crainte va se réaliser le samedi 13 juin dernier.

Kelly Smith laisse derrière elle son fils Finn, âgé de 6 ans, souligne le Mirror. Sa famille a décidé de lancer une cagnotte virtuelle pour sensibiliser davantage de monde au cancer et faire avancer la recherche. De son vivant, la jeune femme de 31 ans avait été très active sur les médias sociaux et aussi au sein des médias traditionnels pour expliquer notamment que ce ne sont pas seulement les personnes âgées qui développent ce type de maladie. Au moment d'écrire ces lignes, près de 30 000 $ ont été récoltés.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie