Nouvelles générales : De gros changements pour les voyageurs canadiens

De gros changements pour les voyageurs canadiens

Et ce, dès aujourd'hui!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,705 1.7k Partages

Depuis lundi matin, les voyageurs qui arrivent à l'aéroport d'Ottawa en provenance de vols internationaux sont invités à utiliser des bornes libre-service qui comparent leur visage à celui de l'image enregistrée sur leur passeport électronique. 

Selon Radio-Canada, ils pourront opter pour une déclaration à l'écran des bornes libre-service ou utiliser l'application mobile qui vient d'être lancée. 

Ils auront même l'opportunité de télécharger l'application en mode avion sur leur appareil mobile afin de remplir leur déclaration avant même d'atterrir. 

Il ne leur restera qu'à scanner leur photo via une borne libre-service avant de récupérer leurs bagages. 

Certains passagers ont confié à Radio-Canada être favorables à de telles bornes afin de diminuer le temps d'attente aux services frontaliers. 

« Je reviens d'une semaine à Cuba et il y a toujours beaucoup de personnes qui font la ligne. Tu fais un long trajet de bus, la file pour s'enregistrer, la file pour la sécurité, puis toute la durée du vol. Une fois que l'avion a atterri, tu attends encore pour sortir de l'avion et de l'aéroport. Alors, si l'on peut accélérer le processus, je trouve que c'est une bonne idée », a déclaré à Radio-Canada Tamra Segall.

Selon certains experts, ces bornes pourraient toutefois avoir des effets sur la vie privée des voyageurs, et ce, même si elles ne sont pas aussi efficaces que des agents frontaliers, afin d'assurer la sécurité du Canada. 

Tamir Israël, un avocat de la Clinique d'intérêt public et de politique d'Internet du Canada, a confié a Radio-Canada craindre que cette technologie ne soit utilisée dans d'autres contextes. 

Par exemple, la Société d'assurance automobile de la Colombie-Britannique (ICBC) avait offert en 2011 à la police de Vancouver de lui permettre l'accès à sa base de données de permis de conduire, afin d'identifier des personnes qui auraient participé à l'émeute de la Coupe Stanley. 

L'Agence des services frontaliers du Canada n'a pas été rejointe par CBC pour une entrevue, dimanche. 

Partager sur Facebook
1,705 1.7k Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: tookapic