Nouvelles générales : De plus en plus d'enfants victimes d'une terrible jeu sur Internet, les conséquences sont alarmantes!

De plus en plus d'enfants victimes d'une terrible jeu sur Internet, les conséquences sont alarmantes!

C'est ignoble!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
88 88 Partages

En Russie, les forces de l’ordre enquêtent sur un jeu sinistre qui se répand sur le Web, celui-ci expliquant aux enfants comment devenir une « fée du feu », en ouvrant le gaz de la cuisinière.

Cette mauvaise blague a été créée pour ressembler à une série animée « Winx Club : School of Witches ».

L’animation dit aux enfants d’allumer les brûleurs de la cuisinière et de répéter des mots magiques, afin de devenir des fées du feu.

La petite Sofia Ezhova, cinq ans, a été sévèrement brûlée en jouant à ce jeu.

Le message diffusé dit exactement : « À minuit, quand tout le monde dort, sorts de ton lit et fait le tour de la pièce trois fois. Puis dit les mots magiques « Royaume d’Alfey, gentilles petites fées, donnez-moi le pouvoir, je vous le demande. » 

Puis va silencieusement à la cuisine, sans te faire remarquer, sinon le charme ne marchera pas. Ouvre les quatre becs de gaz de la cuisinière, mais n’allume pas, tu ne voudrais pas te brûler, n’est-ce pas ?

Retourne au lit. Le gaz magique viendra à toi, tu le respireras en dormant. En te levant le matin, dis : « Merci Alfeya, je suis maintenant une fée. » Et tu seras devenue une vraie fée du feu.»

Ce « jeu » a été souligné par des parents à la police, dans la région de Vladimir, en Russie. 

Irina Minina, une détective d’état, prévient de ce danger : « Ça pourrait être un de ces « jeux de suicide ». Nous recherchons ceux qui répandent ces messages. » 

En Russie, de plus en plus de jeux sur Internet poussent les enfants à s’enlever la vie. Quant à la compagnie Rainbow, créatrice du dessin animé utilisé, elle est choquée de voir que ses personnages sont utilisés à de telles fins.

Partager sur Facebook
88 88 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail