Nouvelles générales : De troublantes choses constatées par l'armée canadienne dans les résidences pour aînés

De troublantes choses constatées par l'armée canadienne dans les résidences pour aînés

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que Justin Trudeau tenait son point presse quotidien ce mardi, il a évoqué les constats de l'armée dans les résidences pour aînés en Ontario. Il s'est dit choqué et fâché par les découvertes de ces militaires.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du pays. En effet, ce mardi lors de son point presse, le premier ministre a évoqué les constats de l'armée réalisés dans certaines résidences pour aînés en Ontario. «J'ai lu hier le rapport des Forces armées canadiennes et je peux dire que c'était effectivement extrêmement dérangeant», a-t-il notamment déclaré. 

La chaîne de télévision indique que dans certains établissements, les militaires ont découvert de la nourriture avariée, des coquerelles, mais aussi des médicaments expirés, ainsi que des résidents laissés dans des culottes d'incontinence sales. Oui, vous avez bien lu.

Ces informations ont complètement bouleversé Justin Trudeau, raconte Radio-Canada. «J'ai eu de la tristesse. J'ai été choqué, j'ai été déçu, j'ai été fâché. Je pense qu'on voit une situation qui, évidemment, est une réalité liée actuellement à la COVID, mais qui est là depuis longtemps». Face à une telle situation, le premier ministre a déclaré que le gouvernement allait faire le nécessaire pour que cela ne se produise plus. «Nous allons être là pour aider, mais c'est certain que nous devons faire beaucoup mieux pour protéger nos aînés dans nos CHSLD, nos centres à long terme à travers le pays».

Radio-Canada précise que les gouvernements de l'Ontario et du Québec ont demandé à ce que le mandat des Forces armées canadiennes dans les résidences pour aînés soit prolongé. Le cabinet de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a même demandé à ce qu'elles restent en place tant que la situation n’est pas complètement sous contrôle. De son côté, le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a demandé à ce que la mission des Forces armées canadiennes soit prolongée de 30 jours dans sa province.

Partager sur Facebook
0 0 Partages