Nouvelles générales : De troublants détails dans la disparition de la chimiste Karine Major

De troublants détails dans la disparition de la chimiste Karine Major

Le mystère s'épaissit...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
662 662 Partages

Les recherches afin de retrouver Karine Major, 26 ans, de Rimouski, s'orientent désormais vers Cacouna, puisque le cellulaire de la jeune femme y a été retracé. 

Selon les informations publiées par TVA Nouvelles, ce serait le conjoint de la disparue, Alexandre Livernoche, qui aurait confirmé l'information, cinq jour après l'annonce de sa disparition.

«Les  policiers ont retracé son cellulaire par triangulation à Cacouna. Le signal s’est précisé en fin d’après-midi», a-t-il déclaré à TVA Nouvelles, en précisant ignorer les raisons pour lesquelles sa conjointe se trouverait là-bas. 

C'est mardi midi que Karine Major avait été vue pour la dernière fois dans une banque de Rimouski, en train de faire une transaction. 

«Elle semblait bouleversée, désespérée et dépassée par les événements», a déclaré Alexandre Livernoche, qui a visionné les images captées par la caméra de surveillance de l'institution financière. 

«L’important c’est de trouver la voiture et la plaque. Dès que la voiture va être trouvée, ça va nous donner plus d’indices», a-t-il poursuivi à TVA Nouvelles. 

Depuis mardi, sa famille et son conjoint font des pieds et des mains pour la retrouver.

La jeune femme mesure 1,67 mètre (5pi5po) et pèse 79 kilogrammes (175 lbs). Ses cheveux sont châtains et ses yeux sont bruns. 

Elle portait des jeans bleus, un chandail turquoise et une veste de style «kangourou» gris pâle, la dernière fois qu'elle aurait été aperçue.

Elle conduit une Micra rouge 2015 de Nissan, à l'immatriculation K23 GZY.

Toute personne détenant des informations permettant de retrouver Karine Major est invitée à contacter la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264. 

Partager sur Facebook
662 662 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Capture d'écran / Facebook