Nouvelles générales : Débordements aux manifestations anti-masques: «Ce n'est pas acceptable!», dit Geneviève Guilbault

Débordements aux manifestations anti-masques: «Ce n'est pas acceptable!», dit Geneviève Guilbault

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a fait le point sur la propagation du coronavirus au Québec, ce lundi, lors d'une conférence de presse. Pour l'occasion, elle était accompagnée du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que du conseiller médical stratégique à la Direction générale de santé publique, le Dr Richard Massé. 

Geneviève Guilbault s'est dite inquiète de voir le nombre de cas augmenter auprès des 15 à 34 ans même si la situation est relativement stable au Québec. Elle a affirmé que les jeunes peuvent être des vecteurs de la maladie et propager la COVID-19 à leurs parents ou leurs grands-parents, mais qu'ils peuvent aussi se retrouver hospitalisés voire aux soins intensifs s'ils contractent la maladie. 

La vice-première ministre a demandé aux jeunes de mobiliser leur entourage pour respecter les consignes de la santé publique. « Je vous demande de devenir des influenceurs », a-t-elle déclaré. « Devenez des champions de la distanciation et du port du couvre-visage. » Elle a demandé aux jeunes d'éviter de partager un verre, de se toucher ou de s'embrasser. 

Geneviève Guilbault a aussi insisté sur l'importance de passer un test de dépistage. « Soyez pro-actifs et dans le doute, allez vous faire tester. »

Concernant les « dérapages malheureux » des touristes en voyage au Québec notamment en Gaspésie, Geneviève Guilbault

« Je trouve ca choquant, ça brise le coeur de voir des images comme on a vues », a-t-elle déploré. « Ça n'a pas de bon sens! »

Elle a demandé aux Québécois de faire preuve de civisme et de respect lors de leurs activités. 

Concernant les manifestations anti-masque à Montréal et à Québec, Geneviève Guilbault a dénoncé le comportement de certains manifestants.

« J'ai été très choquée de voir que des gens se permettent de transgresser les règles de santé publique et d'insulter des journalistes », a-t-elle déclaré. « Ce n'est pas acceptable! »

« Personne n'a le droit de mettre en danger la santé des autres. On ne peut pas tolérer des événements comme ça », a-t-elle martelé. 

Ces gens-là s'imposent à des rapports d'infractions, a-t-elle dit. « Oui on va sévir si on continue de voir des gestes qui mettent en péril la santé des gens. »

Selon le plus récent bilan des autorités sanitaires, le Québec compte maintenant 58 728 cas confirmés de la COVID-19 dont 5 667 décès. Il y a présentement 200 personnes hospitalisées à cause du coronavirus dont 7 se trouvent aux soins intensifs. 

« Avec les chiffres des derniers jours, on voit que la situation sanitaire demeure sous contrôle au Québec. Par contre, on observe une tendance inquiétante chez les jeunes adultes, notamment les 15-34 ans. C’est vrai que le risque de mortalité est très bas chez les jeunes, mais c’est faux de dire qu’il n’y a aucun risque de complications. Aujourd’hui, nous lançons un appel aux jeunes adultes à se mobiliser pour qu’eux et leurs amis continuent de respecter les consignes. Les jeunes adultes ont le pouvoir de maintenir la situation sous contrôle », a écrit le premier ministre du Québec, François Legault, sur Facebook, quelques minutes avant la conférence de presse. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran