Nouvelles générales : Derek Chauvin voit son inculpation passer de meurtre au 3e degré à meurtre au 2e degré.

Derek Chauvin voit son inculpation passer de meurtre au 3e degré à meurtre au 2e degré.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les autorités américaines ont annoncé que l'inculpation contre l'ancien policier Derek Chauvin était passée de meurtre au 3e degré à meurtre au 2e degré.

C'est mercredi en après-midi que le procureur enquêtant sur la mort de George Floyd à Minneapolis a annoncé qu'il avait requalifié les faits en homicide volontaire. Ainsi, Derek Chauvin fait maintenant face à une accusation de "meurtre non prémédité" pour avoir posé son genou sur le cou de George Floyd pendant plus de 8 minutes, peu avant que le décès de ce dernier ne soit déclaré.

Comme l'a expliqué le journaliste Richard Hétu, cela fait donc en sorte que l'inculpation contre l'ex-policier Derek Chauvin passe de meurtre au 3e degré à meurtre au 2e degré.

Selon l'acte d'inculpation qui a été enregistré au tribunal, l'ex-policier Chauvin s'expose donc à une peine maximale de 40 années de réclusion pour ce chef d’accusation.

Ben Crump, qui est l'avocat de la famille de George Floyd, a déclaré que ses proches se réjouissaient de cette décision du procureur, tout en ajoutant que "C’est un pas important sur la voie de la justice".

Rappelons qu'un peu plus tôt dans la journée de mercredi, les trois autres agents qui ont participé à l'arrestation tragique de George Floyd ont été arrêtés. Les trois policiers, qui avaient été congédiés, sont Toa Thoa, Thomas Lane et A.J. Kueng.

Selon les accusations portées contre Chauvin, Lane et Kueng ont aidé Chauvin à retenir Floyd tandis que Thoa se tenait à proximité.  Floyd a dit aux agents, "Je ne peux pas respirer" à plusieurs reprises, tout en répétant aussi "maman" et "s’il vous plaît", mais les officiers n’ont pas bougé de leurs positions.

À un moment donné, Lane a demandé: "Devrions-nous le rouler sur son côté?" et Chauvin a répondu que non. Floyd a fini par arrêter de respirer ou de parler. Kueng a vérifié son pouls et n’en a trouvé aucun, mais aucun des agents n’a bougé jusqu’à l’arrivée de l’ambulance quelques minutes plus tard.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran