Nouvelles générales : Des camionneurs canadiens affirment que la situation aux États-Unis est “effrayante” et “dangereuse”.

Des camionneurs canadiens affirment que la situation aux États-Unis est “effrayante” et “dangereuse”.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Des camionneurs de l'Ontario qui doivent se rendre régulièrement du côté des États-Unis ont fait savoir au gouvernement canadien qu'il devrait maintenir la fermeture de la frontière aux visiteurs non essentiels.

Leanne Steeves, une conductrice de camion de Barrie, en Ontario, s'est exprimée à propos de l'attitude de nombreux Américains face à la pandémie: "Ils voyagent là-bas. Ils ne portent pas de masque. C'est comme s’ils ne s’en soucient pas. La vie est normale. Rien n’a changé pour eux."

Mardi, le gouvernement confirmait qu'il maintiendrait la fermeture de la frontière canado-américaine pour les voyages non essentiels jusqu’à la fin août. L’entente, qui doit être révisée chaque mois, devait expirer le 21 juillet. Cette décision intervient alors que de nouveaux cas de coronavirus et d’hospitalisations augmentent dans plusieurs grands États américains, avec peu de signes d’une réponse coordonnée de l’administration du président Donald Trump.

Le Canada a largement réussi à limiter la propagation du virus au cours des dernières semaines, puisque le nombre quotidien de cas, des hospitalisations et des décès sont en baisse. C’est pourquoi Steeves aimerait que le gouvernement fédéral maintienne la frontière fermée jusqu’à la nouvelle année. 

Elle et son mari Gerald, traversent la frontière pour transporter des marchandises en Californie chaque semaine. Selon ce que Steeves a vu au sud de la frontière, les mesures pandémiques appropriées ne sont pas prises et elle s’inquiète de ce qui pourrait arriver au Canada si les Américains étaient autorisés à visiter: "C’est effrayant. Je prie pour qu’ils n’ouvrent pas les frontières. Cela rendrait tout ici bien pire ... Ils doivent protéger notre pays."

Jeff Henderson, qui est un chauffeur de camion de Shannonville, en Ontario, a récemment publié une vidéo sur les médias sociaux décrivant ses propres expériences aux États-Unis. La vidéo a été visionnée par des milliers de personnes sur Facebook.

Il a parlé des nombreuses personnes qui ont dû revenir d'un centre de soins d’urgence au Texas parce qu’ils ne pouvaient pas se permettre un test de la COVID-19. Le camionneur a aussi attiré l'attention du public sur le nombre de personnes ne portent pas de masques ou de distanciation physique: "Personne ne s’en soucie, et c’est dangereux , très dangereux. Si le Canada ouvre ces frontières... Vous allez voir un pic comme vous n’avez jamais vu auparavant."

Au cours des derniers mois, Henderson s’est rendu à New York, au Massachusetts, en Ohio, et plus récemment à la fin de juin, au Texas, un État qui connaît un pic énorme dans les cas de COVID-19: "Je ne pouvais pasy  croire, tout le monde est debout à l’extérieur. Tout le monde se rassemble comme si de rien n’était."

Il aimerait aussi que la frontière soit fermée jusqu’à la nouvelle année.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Capture d'écran