Nouvelles générales : Des Canadiens reçoivent de curieuses semences de Chine sans les avoir commandées

Des Canadiens reçoivent de curieuses semences de Chine sans les avoir commandées

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les autorités américaines et canadiennes enquêtent actuellement sur des semences, qui proviendraient de Chine, qui ont été envoyées à certains de leurs citoyens. Une histoire étrange qui suscite une certaine crainte.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle bien troublante. En effet, des Américains et des Canadiens ont reçu des semences qui proviendraient de Chine sans les avoir commandées. Les autorités des deux pays enquêtent actuellement sur ce dossier sans pour autant avoir trouvé les réponses à leurs questions. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a déclaré mardi soir dans un communiqué qu'elle «enquête sur des rapports faisant état de personnes ayant reçu des emballages de semences non sollicités».

De son côté, le département de l'agriculture des États-Unis (USDA) a donné un peu plus de détails sur ses investigations, indique le Journal de Montréal. «L'USDA est consciente que des gens partout au pays ont reçu des emballages suspects et non sollicités de semence qui semblent provenir de Chine», a annoncé l'organisme dans un communiqué communiqué. Le quotidien indique que l'USDA a demandé à tous les citoyens qui reçoivent ces semences de ne surtout pas les utiliser et d'entrer en contact avec le département de l'agriculture de leur État. 

L'ACIA a formulé une recommandation similaire aux citoyens canadiens, souligne le Journal de Montréal. «Ne plantez pas de semences d'origine inconnue. Les semences non autorisées pourraient être des semences de plantes envahissantes ou être porteuses de phytoravageurs, qui peuvent être nuisibles lorsqu'ils sont introduits au Canada. Ces espèces peuvent envahir les zones agricoles et naturelles, causant ainsi de graves dommages à nos ressources végétales», a expliqué l'organisme fédéral.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Courtoisie