Nouvelles générales : Des centaines de pertes d'emploi à la SAQ

Des centaines de pertes d'emploi à la SAQ

DERNIÈRE HEURE

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
51 51 Partages

La SAQ abolit près de 200 postes de cadres ainsi que des employés non syndiqués et syndiqués. La nouvelle a été annoncée mercredi. La direction a affirmé qu'elle procéderait à un allègement de sa structure administrative durant les prochaines semaines.

Dans un communiqué publié sur son site Web, on peut lire:

«La direction de la SAQ a avisé ce matin ses employés qu’elle procédera à un allégement de sa structure administrative au cours des prochaines semaines. Ainsi, environ 190 postes cadres, non-syndiqués et syndiqués, dont certains actuellement vacants, seront abolis.

 L’allégement de la structure administrative concerne tous les secteurs de l’organisation à l’exception du personnel de succursale. Tous les employés touchés seront soutenus dans cette étape de transition, notamment par la mise en place de programmes de soutien et de départs.

 Cette décision d’affaires s’inscrit dans une démarche de saine gestion, entamée il y a quelques années. Les gains d’efficience ainsi réalisés lui ont notamment permis de réinvestir dans des réductions de prix, dont celles annoncées lors des derniers mois, au bénéfice de ses clients.»

De son côté, le Syndicat du personnel technique et professionnel de la SAQ accueille comme une douche froid l'annonce de la suppression d'une centaine de postes de techniciennes, techniciens et professionnels de la SAQ, soit près de 15% de cet effectif.

« Nous étions plus de 700 il y a deux ans à peine, et nous ne serons plus que 500 à l'issue de ce nouveau licenciement collectif, déplore la présidente du SPTP-CSN, Sandrine Thériault. Les impacts des dernières coupes de postes, en avril dernier, se font déjà sentir lourdement. À la SAQ, on coupe des postes d'abord, et on se demande ensuite comment on doit réorganiser le travail. La conséquence, c'est que nos membres sont de plus en plus surchargés : il y a une augmentation des heures supplémentaires non rémunérées et le climat de travail se détériore grandement. Nous avons interpellé la SAQ avec des données alarmantes que nous avons recueillies à ce sujet et la seule réponse que nous recevons, ce sont des coupes supplémentaires ! »

Partager sur Facebook
51 51 Partages