Nouvelles générales : Des citoyens ont envahi le boisé et ça a nuit au travail des policiers, déplore la SQ

Des citoyens ont envahi le boisé et ça a nuit au travail des policiers, déplore la SQ

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Sûreté du Québec est toujours sur la trace de Martin Carpentier, 44 ans, le père de Romy et Norah Carpentier, les deux fillettes décédées. 

Les recherches se poursuivent ce dimanche dans un secteur boisé de Saint-Apollinaire et Saint-Agapit.

Les autorités demandent aux personnes qui ont des informations ou qui pensent avoir aperçu Martin Carpentier de composer le 911 et de ne pas tenter d'approcher l'homme eux-mêmes. 

« La nuit dernière, du travail policier était en cours, une information est survenue et les citoyens ont envahi le boisé. Ça a nuit au travail », a déploré la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ann Mathieu. « Même si vous ne nous voyez pas, ça ne veut pas dire qu’on ne fait rien. »

Elle a demandé aux gens qui souhaitent aider de rester à la maison pour ne pas nuire aux opérations policières. 

D'après TVA Nouvelles, une publication Facebook serait à l'origine d'un mouvement de personnes dans le secteur qui souhaitaient retrouver Martin Carpentier. 

Des citoyens ont déclaré avoir aperçu Martin Carpentier ce week-end, mais aucun policier de la Sûreté du Québec ne l'a pas vu pour le moment. 

« Les services policiers n'ont pas aperçu Martin Carpentier, par contre des gens nous rapportent l’avoir vu. Ça nous permet d’orienter nos recherches », a dit Ann Mathieu à Radio-Canada. 

Les recherches continuent avec notamment un hélicoptère de la Sûreté du Québec, un drone et un maître chien. 

« On prend tous les moyens nécessaires pour le localiser », a affirmé Ann Mathieu. 

« Là ce qu'il faut faire, c'est localiser Martin Carpentier », a-t-elle insisté. 

Le premier ministre du Québec, François Legault, a réagi à la triste nouvelle sur les réseaux sociaux, samedi. 

« Comme tous les Québécois, je suis bouleversé, sans mots. Perdre deux enfants, ce qu’on a de plus cher dans la vie, c’est incompréhensible. C’est une tragédie nationale. J’ai une pensée particulière pour la mère de Norah et Romy. Pour tous leurs proches aussi. C’est le Québec entier qui pleure avec vous aujourd’hui. Si vous avez besoin d’aide : dites-le. Des ressources professionnelles existent, comme la LigneParents au 1-800-361-5085. Il n’y a aucune honte à aller chercher du soutien et de l’écoute. Merci aux policiers et équipes spécialisées, aux bénévoles aussi, qui continuent toujours les recherches. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran