Des cours de natation obligatoires pour les Québécois pour empêcher les noyades?

Croyez-vous que des cours de natation devraient être obligatoire pour les enfants ?

Grands Titres

Un sondage Léger qui a été mené pour Le Journal de Montréal et TVA a révélé que la majorité des Québécois estiment que les cours de natation devraient être obligatoires pour les enfants de la province afin de prévenir les noyades.

Les résultats obtenus par ce sondage indiquent que c'est une majorité de 90 % de la population québécoise qui se dit d'accord avec une telle mesure.

De tels chiffres font d'ailleurs grandement plaisir à Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, qui a commenté le sondage en affirmant: «À partir de 4 ans pour le Québec maintenant, tous les enfants d’âge scolaire devraient apprendre les rudiments de base de la natation et de la sécurité aquatique afin d’éviter les noyades. »

En date de samedi, les données de la Société de sauvetage avaient enregistré 42 noyades sur les plans d'eau du Québec depuis le début de l'année.

Selon M. Hawkins, bien que 83 % des répondants aient déclaré savoir nager, plusieurs personnes ont malheureusement tendance à confondre «savoir se baigner» et «savoir nager en eau profonde».

En ce qui concerne la responsabilité de ces hypothétiques concours, les Québécois sont très divisés puisque 50% des répondants estiment que cela devrait être les parents, et 44%, les écoles.

Pour sa part, le directeur général de la Société de sauvetage dit croire que ces apprentissages devraient faire partie du programme scolaire et afin de ne pas ajouter un poids supplémentaire sur les épaules des enseignants, M. Hawkins se dit en faveur de l’élargissement du programme Nager pour survivre, qui consiste à apprendre en trois heures aux jeunes de 8 à 9 ans comment nager pour sa survie en eau profonde.

Soulignons enfin que moins de 20 000 élèves sur les 185 000 élèves des 3e et 4e années du primaire au Québec ont la chance de bénéficier de ce programme annuellement.