Nouvelles générales : Des «cris de détresse» ont été entendus dans la nuit dans une région boisée de Saint-Apollinaire

Des «cris de détresse» ont été entendus dans la nuit dans une région boisée de Saint-Apollinaire

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

L'alerte Amber qui a été déclenchée jeudi pour tenter de retrouver Martin Carpentier, 44 ans, et ses deux filles Norah Carpentier, 11 ans, et Romy Carpentier, 6 ans, est toujours active. Le père est suspecté d'avoir enlevé ses deux filles et il aurait été impliqué dans un accident sur l'autoroute 20 vers 21 h 30. Quand les policiers sont arrivés sur les lieux, il n'y a avait personnes. 

Après avoir fait des recherches dans les environs, les enquêteurs ont déplacé leurs recherches. 

Des « cris de détresse » ont été entendus dans la nuit vers 1 heure du matin par des résidents de la rue Veilleux à Saint-Apollinaire, a confirmé la Sûreté du Québec.

« Je peux vous confirmer que des cris ont été entendus dans la nuit », a affirmé le porte parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau, en entrevue avec RDI, ce vendredi. 

Il a précisé que les enquêteurs considèrent cette information comme étant « très importante », mais qu'elle ne peut toutefois pas encore être liée sans l'ombre d'un doute à la disparition des fillettes et de leur père. 

De plus, Louis-Philippe Bibeau a affirmé que le conducteur du véhicule a « subi des blessures » en raison de la « violence » de l'accident et « d'éléments retrouvés à l'intéreur du véhicule » sans donner plus de précisions. Il ne pouvait toutefois pas encore confirmer que Martin Carpentier était au volant de la voiture lors de l'accident. 

Martin Carpentier, 44 ans

Romy Carpentier, 6 ans

Norah Carpentier, 11 ans

Source: RDI · Crédit Photo: Courtoisie