Nouvelles générales : Des milliers d'hommes poursuivent un géant pharmaceutique en raison de leurs seins

Des milliers d'hommes poursuivent un géant pharmaceutique en raison de leurs seins

«Si j'avais su ce que ça allait me faire, jamais je n'aurais pris ce médicament»

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
60 60 Partages

Des milliers de jeunes hommes poursuivent Johnson & Johnson parce qu'ils reprochent à l'entreprise pharmaceutique de ne pas les avoir avertis d'un effet secondaire de la consommation du Risperdal, un médicament prescrit pour contrer l'anxiété et les troubles bipolaires.

CNN rapporte l'histoire d'Eddie Bible qui, comme des milliers d'autres jeunes, a vu ses seins pousser, à l'adolescence, après qu'on lui ait prescrit du Risperdal.

«J'avais des plus gros seins que les filles de mon école, se souvient-il. Je me demandais si j'allais devoir porter un soutien-gorge de sport.»

Il souffrait de gynécomastie, une condition qui amène les seins à pousser chez l'homme.

Au début, il croyait que ses seins n'étaient que le résultat d'une prise de poids, qui est également l'un des effets secondaires du Risperdal. Mais il s'est rapidement rendu à l'évidence.

«Si j'avais su ce que ça allait me faire, jamais je n'aurais pris ce médicament», affirme-t-il en entrevue à CNN. Il a arrêté de sortir avec ses amis, il s'est isolé et passait la plupart de son temps seul dans sa chambre.

Ce n'est qu'en 2006 que la gynécomastie a été ajoutée comme effet secondaire du Risperdal, plus de 10 ans après sa mise en marché.

De son côté, Johnson & Johnson a affirmé par communiqué que le Risperdal est un médicament «essentiel pour aider les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale. C'est aux médecins de décider ce qu'ils souhaitent prescrire à leurs patients.»

Partager sur Facebook
60 60 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Capture d'écran CNN