Nouvelles générales : Des nouvelles de Matricule 728

Des nouvelles de Matricule 728

La policière se retrouve de nouveau dans l'eau chaude!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
299 299 Partages

L'ex-policière Stéfanie Trudeau, connue sous le nom de « Matricule 728 », ainsi que son ancien collègue de travail et la Ville de Montréal devront payer 40 000$ à un professeur associé de l'université McGill, Julian Menezes.

Ce montant déboursé serait en lien avec une arrestation musclée ainsi qu'à du profilage racial, selon The Montreal Gazette

Cette recommandation a été faite par la Commission des droits de la personne du Québec. Julian Menezes, originaire de l'Asie du Sud, devrait donc ainsi recevoir 10 000 $ de Stéfanie Trudeau, 5 000$ de son ancien collègue Constantinos Samaras, qui ne serait pas intervenu durant l'incident, et 25 000$ de la Ville de Montréal, qui était alors l'employeur des deux policiers. 

C'est en mai 2012, durant le Printemps érable, que Stéfanie Trudeau s'en serait pris à M. Menezes, après avoir donné une contravention à un cycliste. Elle l'aurait menotté, jeté à l'arrière de l'auto-patrouille et l'aurait traité de « fucking Indian ». L'ex-policière aurait ensuite conduit à haute vitesse à travers la ville, en freinant brutalement plusieurs fois. M. Menezes aurait ainsi été écrasé à maintes reprises contre la paroi de plexiglas entre l'avant et l'arrière de la voiture. 

Stéphanie Trudeau l'aurait ensuite abandonné au nord de la ville, sans argent, avec une contravention de 146 $, car il aurait « joué la comédie ». 

M. Menezes, satisfait de la décision de la Commission, verra aussi sa cause entendue le 7 avril prochain par le comité d'éthique du SPVM. 

Partager sur Facebook
299 299 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Capture d'écran/Facebook