Nouvelles générales : Des parents trouvent des asticots dans le hamburger McDonald's de leur fille

Des parents trouvent des asticots dans le hamburger McDonald's de leur fille

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit peut-être d'une des histoires les plus dégoutantes qu'on a entendues au cours des dernières semaines et elle nous vient des Bouches-du-Rhône où des parents ont trouvé des asticots dans le hamburger McDonald's de leur fille.

C'est Sud Ouest qui rapporte cette histoire troublante qui nous vient de la commune d'Aubagne. Le mercredi 26 août dernier, alors que toute la famille profitait d'un repas en provenance de la célèbre chaîne de restauration rapide, une petite fille de 5 ans a trouvé un asticot s’agitant au fond de la boîte de son hamburger McDonald's. «On entend notre fille qui lâche un "aaaaah". On regarde alors au fond de la boîte et là, horrible… Un asticot qui bougeait. Mon mari a immédiatement décidé de retourner au McDo pour faire constater la situation», se souvient la mère de l'enfant.

Complètement abasourdi parce qu'il a vu, le père de la petite fille n'y est pas allé avec le dos de la cuillère lorsqu'il s'est retrouvé dans le restaurant, raconte Sud Ouest. La colère qu'il a emmagasinée lui fait lâcher le burger aux pieds de la gérante du McDonald's en question. C'est à ce moment que des dizaines d'asticots sont sortis du hamburger. Une véritable vision d'horreur.

Crédit photo: Adobe Stock

Pour éviter un scandale, la gérante lui propose de lui rembourser le menu de sa fille, mais aussi de lui offrir une semaine de repas gratuite. Une offre qu'il a jugé inadmissible. «Il y a un manque certain de rigueur et d’hygiène. Que les gens se mettent à notre place, qu’est ce qui aurait pu arriver à notre fille si elle avait mangé ça ? Elle n’a que 5 ans, ça aurait pu être hyperdangereux une intoxication alimentaire pour elle à cet âge. On voudrait au moins qu’il y ait un contrôle dans le restaurant», déplorent les parents qui ont décidé de porter plainte, indique Sud Ouest.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Sud Ouest · Crédit Photo: Adobe Stock