Nouvelles générales : Des pédiatres affirment que le retour à l'école est “nécessaire”.

Des pédiatres affirment que le retour à l'école est “nécessaire”.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'Association des pédiatres du Québec (APQ) a réagi aux récentes annonces du gouvernement Legault quant à un éventuel retour à l'école. Selon ce qu'a déclaré l'APQ, le gouvernement gagnerait à agir plus tôt que tard, notamment afin de pouvoir s'assurer que les enfants provenant de milieux moins bien nantis pourront recommencer à bénéficier d'une aide à l'école.

C'est par l'entremise d'une lettre que l'APQ s'est adressée au gouvernement en qualifiant la situation actuelle de "surréelle", mais surtout, en insistant que les faits que les enfants confinés étaient "également privés de tout ce qui constitue l'essence même de l'enfance".

L'APQ a fait remarquer que 240 000 élèves avaient recours, tous les jours, aux petits déjeuners offerts dans les écoles. Alors que la crise sanitaire a forcé la fermeture des écoles, il est donc très inquiétant d'imaginer combien de jeunes élèves ont été privés d'un déjeuner digne de ce nom depuis le début des mesures de confinement.

Toujours selon l'APQ, les pédiatres craignent aussi que plusieurs enfants confinés soient plus à risque d'être victimes de violence domestique.

Les pédiatres ont aussi souligné le fait que plusieurs enfants risqueraient aussi de souffrir d'un manque de stimulation cognitive imputable au fait de passer plusieurs heures par jour devant un écran.

L'APQ n'a donc pas hésité à encourager le gouvernement à envisager très sérieusement un retour progressif à l'école, tout en indiquant dans sa lettre que "le retour progressif à la vraie vie pour nos enfants n'est pas seulement souhaitable, il est nécessaire".

Rappelons qu'au cours des derniers jours, le gouvernement Legault a hésité à plusieurs reprises quant à la mise en place d'un éventuel retour à l'école. Le gouvernement s'est engagé à présenter dès la semaine prochaine un plan pour la reprise progressive des cours.

Enfin, soulignons que de nombreux enseignants et parents d'élèves ont réagi très négativement à l'annonce d'un tel plan, ce qui laisse croire qu'un débat très polarisé pourrait apparaître dans les jours à venir...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran