Nouvelles générales : Des policiers confirment que les couples qui ne résident pas à la même adresse n’ont pas le droit de se visiter.

Des policiers confirment que les couples qui ne résident pas à la même adresse n’ont pas le droit de se visiter.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le journal Le Quotidien s'est penché sur une question qui hante probablement bien des gens. En effet, les couples qui ne vivent pas à la même adresse ont-ils le droit de se rendre visite? La question peut sembler évidemment absurde, mais la réponse fournie par les forces de l'ordre pourrait en faire sursauter plusieurs!

Selon le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier, les couples qui ne vivent pas à la même adresse n'ont pas le droit de se visiter.

Étant donné les mesures de confinement et de distanciation sociale, le fait de visiter un individu qui ne réside pas à la même adresse contrevient à la loi. D'ailleurs, Bruno Cormier a indiqué que cet aspect de la loi est pourtant très clair: "La loi est claire. Ils n’ont pas le droit. N’importe qui qui ne réside pas à une même adresse ne peut être présent dans une résidence. Sauf si c’est pour des motifs humanitaires, par exemple quelqu’un qui vient en aide à une autre personne."

Il faut toutefois préciser que les forces de l'ordre tentent généralement de prioriser les avertissements avant de remettre immédiatement des contraventions. À titre d'exemple, les policiers de Saguenay ont effectué plus d'interventions qui se sont conclues par de simples avertissements, comme l'a bien indiqué Bruno Cormier: "Nous prenons toutes les adresses de nos déplacements en note et c’est certain que lorsqu’on se déplace plus d’une fois au même endroit, ce qui est arrivé à plus d’une reprise, un constat sera remis."

Enfin, ceux et celles qui désireraient se voir à tout prix, sans toutefois avoir à payer une amende, pourraient profiter d'un flou dans la loi: "Les moyens de transport sont en exception dans la loi. C’est donc dire que deux personnes ne vivant pas à la même adresse peuvent se déplacer en voiture ensemble. Mais ils doivent le plus possible respecter les deux mètres, donc un assis à l’avant et l’autre à l’arrière, par exemple."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Capture d'écran Police Saguenay