Nouvelles générales : Des proches des victimes de la COVID-19 choqués par les manifestations anti-masque

Des proches des victimes de la COVID-19 choqués par les manifestations anti-masque

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'une nouvelle manifestation contre le port du masque obligatoire se tenait ce dimanche à Québec, des proches des victimes de la COVID-19 se disent choqués par l'organisation de tels événements.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de générer de nombreux commentaires. En effet,  des proches des victimes de la COVID-19 ont décidé de s'exprimer à propos des manifestations contre le port du masque obligatoire qui fleurissent en ce moment au Québec. Ils se disent choqués par l'organisation de tels événements. Ils déplorent que parmi ces individus, certains nient même l'existence de la maladie et espèrent que leurs témoignages parviendront à les raisonner.

TVA Nouvelles s'est entretenue avec July Mak, dont le père Paul est décédé de la COVID-19 au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci. «C’est dommage parce que mon père, il était chez lui, il était prudent et on lui a amené la pandémie», déplore-t-elle. Selon elle, son père serait toujours en vie si les visiteurs de la résidence avaient porté un masque. «Un masque, c’est très important. On ne sait pas si ça va aider, mais au moins on ne va pas tuer d’autres personnes. On ne sait pas si on est porteur ou non. C’est un tueur invisible et mon père, malheureusement, n’était pas protégé».

Crédit photo: Adobe Stock

Même son de cloche du côté d'Olivier Nguyen qui s'est confié à TVA Nouvelles à propos du décès de son père qui était préposé aux bénéficiaires à l’hôpital Jean-Talon. Il a aussi voulu insister sur le fait que cette maladie n'épargne personne. «C’est vrai que ça affecte beaucoup de personnes qui sont vulnérables, mais ça a aussi affecté mon père, un homme assez jeune de 48 ans qui était très actif. Il faisait du sport trois fois par semaine et la COVID-19 l’a quand même pris avec lui», explique-t-il. «Les personnes qui se croient vraiment invincibles, qui croient que leur système immunitaire est suffisamment fort, il faut retenir qu’on n’est pas encore assez sûrs et certains de tout ce qui se passe en lien avec la COVID-19».

TVA Nouvelles est également allée à la rencontre d'un couple de personnes âgées de Laval qui a survécu à la COVID-19. Ils n'arrivent pas à comprendre pourquoi certaines personnes ne saisissent pas l'importance d'appliquer les mesures sanitaires. «Je trouve ça tellement ridicule que les gens ne comprennent pas qu’il faut se protéger parce que le microbe existe et il est transmissible», confie Colette Labelle dont le mari a été hospitalisé pendant 30 jours. «J’ai été à l’hôpital assez longtemps pour dire que c’est du vrai. Le microbe est là», explique de son côté Michel Lapierre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock