Nouvelles générales : Donald Trump affirme qu'il est le Président qui en a fait le plus pour les Noirs depuis l'abolition de l'esclavage.

Donald Trump affirme qu'il est le Président qui en a fait le plus pour les Noirs depuis l'abolition de l'esclavage.

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que des manifestations ont lieu dans l'ensemble des États-Unis, Donald Trump est toujours là pour mettre de l'huile sur le feu comme l'illustre l'un de ses plus récents tweets où il affirme qu'il a fait plus pour les noirs que n'importe quel président depuis Abraham Lincoln.

C'est en naviguant sur Twitter qu'on est tombé sur l'un des plus récents tweets de Donald Trump et encore une fois, il n'a pas fait les choses à moitié. Ce mardi, il était visiblement très inspiré puisqu'il s'est fendu d'une nouvelle déclaration choc dont il a le secret. En effet, il a affirmé qu'il a fait plus pour les noirs que n'importe quel président depuis Abraham Lincoln. Abraham Lincoln est celui qui a aboli l'esclavagisme aux États-Unis, Trump revient donc à dire qu'il en a fait le plus pour les Noirs depuis l'abolition de l'esclavage. Oui, vous avez bien lu. Une déclaration remplie de culot alors que des manifestations contre le racisme et la brutalité policière ont lieu partout au pays.

«Mon administration a fait bien plus pour la communauté noire que n'importe quel autre président depuis Abraham Lincoln. Avec le sénateur Tim Scott, on a fait passé les "Opportunity Zones", on a garanti du financement pour les "Historically black colleges and universities" (HBCU) et les "School Choice", on a fait passer la réforme de la justice pénale et les taux de chômage, de pauvreté et de criminalité chez les noirs sont les plus bas de l'histoire», a-t-il écrit.

Par la suite, Donald Trump a répondu à son propre tweet en disant que «le meilleur est encore à venir».

Comme vous pouvez vous en douter, ces deux tweets ont suscité des milliers de réactions. De nombreux internautes se sont indignés face à une telle provocation de la part du président des États-Unis alors que ce dernier condamne avec la plus grande fermeté les manifestations contre le racisme qui ont lieu actuellement aux quatre coins d'un pays qui n'a sans doute jamais paru autant divisé.

Source: Twitter · Crédit Photo: Instagram