Nouvelles générales : Donald Trump veut interdire Tik Tok aux États-Unis

Donald Trump veut interdire Tik Tok aux États-Unis

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le président américain Donald Trump a annoncé qu'il allait interdire Tik Tok aux États-Unis. La raison? Washington croit que ce populaire réseau social pourrait être utilisé par la Chine pour espionnage ou pour s'ingérer dans les élections présidentielles à venir. 

« En ce qui concerne Tik Tok, nous l'interdisons aux États-Unis », a déclaré Donald Trump aux journalistes à bord de l'avion présidentiel Air Force One.

Des actions pourraient être prises dès ce samedi. 

Tik Tok appartient au groupe chinois ByteDance. Une enquête a été ouverte par le CFIUS, l'agence américaine chargée de s'assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale. L'entreprise ByteDance a assuré ne pas partager de données avec le gouvernement chinois, mais des craintes demeurent. 

« Nous ne sommes pas politiques, nous n'acceptons pas de publicité politique et nous n'avons pas d'agenda. Notre seul objectif est de rester une plateforme animée et dynamique appréciée de tous », a déclaré le patron de TikTok, Kevin Mayer, mercredi.

L'application est très populaire auprès des jeunes. Près d'un milliard de personnes l'utilisent dans le monde. 

Selon le chef du programme de politique des technologies au Center for Strategic and International Studies, James Lewis, le risque de sécurité en utilisant l'application est « près de zéro », mais l'entreprise ByteDance pourrait subir des pressions de Pékin. 

Tik Tok n'inquiète pas qu'aux États-Unis. L'application a été bannie en Inde le 30 juin dernier pour « assurer la sécurité et la souveraineté du cyberespace indien ». Le Pakistan a aussi demandé à Tik Tok de supprimer les contenus inappropriés dans « un ultime avertissement ». 

En France, c'est tout le contraire alors qu'Emmanuel Macron vient de lui-même s'ajouter aux utilisateurs du réseau social. 

Plus de détails à venir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse et TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran