Nouvelles générales : Elle perd son emploi après avoir appelé la police pour lui faire croire qu'un homme noir l'agressait

Elle perd son emploi après avoir appelé la police pour lui faire croire qu'un homme noir l'agressait

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'un homme noir demandait poliment à une femme blanche de tenir en laisse son chien en plein Central Park, cette dernière a décidé d'appeler la police pour lui faire croire qu'il l'agressait. La scène a été filmée et a été vue plusieurs millions de fois.

C'est CBS qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du monde. En effet, ce lundi 25 mai une scène complètement navrante s'est déroulée dans le célèbre Central Park situé en plein New York. En effet, une femme blanche a appelé la police pour lui faire croire qu'un homme noir l'agressait alors que ce dernier lui demandait simplement d'attacher son chien avec une laisse. Une mesure obligatoire dans ce coin du parc. Sa soeur a commencé à filmer la scène et cela a fait perdre complètement les pédales à cette femme qui a alors essayé de s'approcher de lui.

On peut entendre clairement l'homme lui dire à plusieurs reprises. «S'il vous plait, ne vous approchez pas de moi». Rappelons que nous sommes en période de crise sanitaire et que la distanciation physique est primordiale. Par la suite, l'impensable se produit, la femme décide d'appeler la police pour leur dire qu'elle se faisait menacer. «Il y a un Afro-Américain qui me filme et qui menace mon chien et moi». Pourtant, on peut voir sur la vidéo que l'homme en question garde son calme et ses distances.

La soeur de cet homme, Melody Cooper, a décidé de publier la vidéo de cette scène hallucinante sur les médias sociaux et elle est devenue complètement virale. En effet, au moment d'écrire ces lignes, elle a été visionnée plus de 32 millions de fois.

Cette vidéo est devenue tellement virale que l'employeur de cette femme a décidé de la licencier. «Après avoir analysé l'incident qui a eu lieu hier à Central Park, nous avons pris la décision de renvoyer l'employée concernée, une mesure qui prend effet immédiatement. Nous ne tolérons aucune forme de racisme chez Franklin Templeton».

Les choses sont même encore allées plus loin puisque le refuge où elle avait adopté son chien a indiqué sur sa page Facebook qu'elle était allée rendre l'animal. «La propriétaire nous a remis volontairement le chien en question», peut-on notamment lire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBS · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Twitter