Nouvelles générales : En colère, The Rock livre un puissant message à Donald Trump

En colère, The Rock livre un puissant message à Donald Trump

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le comédien Dwayne Johnson est sans aucun doute l'une des figures populaires les plus appréciées chez les Américains et voilà justement que l'ex-lutteur a décidé d'envoyer un message clair à une autre figure très connue des États-Unis, le président Donald Trump.

C'est dans une longue vidéo de 8 minutes qu'il a publiée sur Instagram que Johnson s'est adressé au président Trump en débutant tout d'abord par une série de questions que bien des Américains doivent se poser présentement: "Où êtes-vous? Où est notre leader? Où êtes-vous? Où est notre leader en ce moment? En ce moment où notre pays est à genoux, suppliant, implorant, blessé, fâché, frustré, souffrant, suppliant et implorant, les bras tendus, ne demandant qu’à être entendu."

Alors que la mort de George Floyd a causé l'indignation de la population et que les manifestations qui en ont découlé ont littéralement créé une situation de crise au pays, l'ex-lutteur a déclaré: "Bien sûr, toutes les vies importent. Chacune d’entre elles. Toutes les vies importent parce que nous, en tant qu’Américains, nous croyons en l’inclusivité, nous croyons en l’acceptation, nous croyons aux droits humains, nous croyons en l’égalité pour tous. C’est ce en quoi nous croyons. Alors, bien sûr, toutes les vies importent. Mais en ce moment, ce moment déterminant, explosif, ce point-tournant, où notre pays est à genoux, où le plancher de notre pays est en train de s’effondrer, les vies des noirs importent [Black Lives Matter]."

Johnson a poursuivi en remettant en question la décision du président Trump d'avoir déployé les forces militaires afin de réagir aux manifestations, tout en faisant bien comprendre au président qu'il n'aurait certainement pas son vote lors des prochaines élections: "Les forces militaires ont été déployées contre notre propre peuple. Des pillards? Oui. Des criminels? Absolument. Mais contre des manifestants, qui supplient et qui implorent, des manifestants qui souffrent? Vous seriez surpris de la façon dont les gens qui souffrent réagissent quand vous leur dites “Je me soucie de vous”, quand vous leur dites “Je vais t’écouter”. [...] Pendant que nous continuons à attendre que ce leader émerge, je vous recommanderais à tous de devenir les leaders que nous cherchons. Nous devenons nos propres leaders parce que c’est ce que nous faisons maintenant. Le processus de changement est en marche. On peut le sentir."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Sac de Chips · Crédit Photo: Capture d'écran