Nouvelles générales : Fillette de 6 ans poignardée à Montréal: un signalement à la DPJ avait été fait.

Fillette de 6 ans poignardée à Montréal: un signalement à la DPJ avait été fait.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Le journal La Presse a révélé que la DPJ avait déjà reçu un signalement concernant la mère de la fillette de 6 ans qui a été poignardée en juillet dernier dans l’est de Montréal. La mère qui a été accusée du meurtre non prémédité de son enfant, avait fait l'objet d'un signalement en raison de ses problèmes de consommation de drogue.

Selon ce qu'indiquent les accusations, c'est dans la nuit du 23 juillet que la mère aurait poignardé sa fille de 6 ans. Puisque la mère était en état de choc au moment de l'arrivée des policiers, ceux-ci ont tout d'abord cru qu'elle avait été témoin du meurtre, mais la mère est vite devenue la suspecte principale.

C'est la mère de l'accusée qui avait signalé les agissements de celle-ci auprès de la DPJ en avril dernier.

La mère de l'accusée a expliqué qu'elle ne parlait plus avec sa fille depuis des années, mais qu'elle avait été informée des problèmes de consommation de celle-ci: "Ma fille, je ne suis pas proche d’elle, elle fréquente des milieux que je n’approuve pas. Elle est dans un autre monde. Elle était très frustrée après moi quand elle a su la plainte que j’ai faite. [...] [L’enfant] était en danger dans cette maison-là ; consommation excessive, c’était assez pour enlever un enfant au plus vite de là."

Enfin, la grand-tante du père de la victime a déclaré à La Presse: "La grand-mère maternelle a fait un signalement pour la plus jeune. Ils auraient dû l’enlever de chez sa mère. Si la plus vieille avait elle-même demandé de s’en aller de là, pour quelles raisons ils n’ont pas sorti la nôtre ? On essaye de comprendre. On veut poursuivre la DPJ. […] Il y a eu un manque. Un gros manque. Il n’y a pas eu un gros suivi. Ils ont appelé mon neveu, mais c’est tout."

Rappelons enfin que La Presse devait publier ces révélations en au mois d'août, mais le reportage avait fait l'objet d'une injonction provisoire nous interdisant de le publier.

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock