Nouvelles générales : François Legault au sujet des CHSLD : «Ce n’est pas le temps de chercher des coupables»

François Legault au sujet des CHSLD : «Ce n’est pas le temps de chercher des coupables»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans son point de presse quotidien, le premier ministre québécois François Legault a avoué que la province traverse une période difficile, ce jeudi. 

« On ne doit pas se laisser abattre », a déclaré François Legault en parlant de la situation actuelle dans les CHSLD et les centres pour aînés. « Il faut se relever les manches et on va s'occuper de nos personnes les plus vulnérables, on leur doit ça. »

« Ce n’est pas le temps de chercher des coupables, on aura le temps d’en chercher après. C’est le temps d’être unis et de se serrer les coudes. Si on est ensemble, on va s’en sortir ensemble », a ajouté le premier ministre du Québec. 

Une enquête publique sur la gestion des CHSLD n'est pas exclue, d'après François Legault. 

D'après François Legault, il est possible que les sommes distribuées par le fédéral, comme la Prestation canadienne d'urgence, aient eu un impact sur le taux d'absentéisme des travailleurs de la santé. 

En conférence de presse ce jeudi, le premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré avoir reçu des demandes d'assistance militaire de la part des provinces de l'Ontario et du Québec. 

« On voit des tragédies épouvantables dans les CHSLD à travers le pays », a déploré le premier ministre canadien. 

« C'est inacceptable », a-t-il tranché. « Au Canada, nos militaires ne devraient pas prendre soin de nos aînés. Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, on va devoir examiner comment on en est arrivé là. »

« Ce ne sont pas nos militaires qui devraient s'occuper de nos aînés », a-t-il insisté.

{{EMBED:5ea1d89b0e430}

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran