Nouvelles générales : François Legault menacé de mort: «Là, la ligne est franchie»

François Legault menacé de mort: «Là, la ligne est franchie»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Ce week-end, le premier ministre du Québec François Legault a été visé par des menaces de mort sur les réseaux sociaux après avoir insisté sur le port du masque dans une entrevue à la radio. 

Questionné par TVA Nouvelles, l'avocat Me François David-Bernier a expliqué à quoi s'exposent les Québécois qui vont trop loin dans leurs commentaires sur Internet. 

Me François David-Bernier a d'abord précisé que proférer des menaces, à l'oral ou par écrit, qui sont prises au sérieux ou qui génèrent une crainte chez la personne visée, est punissable selon le Code criminel. Cela peut mener à une peine d'emprisonnement maximale de cinq ans, selon l'avocat. 

« On n'est pas obligé d'avoir l'intention de faire ce qu'on a dit », a-t-il insisté. « [Sur Internet], on sait jamais qui est derrière ces menaces-là, on sait jamais si les personnes pourraient [les] mettre à exécution. »

« Une menace de mort n’a pas besoin d’être formulée directement, on peut insinuer qu’on veut causer sa mort ou des lésions », a ajouté Me François David-Bernier, disant que ces comportement n'avaient « aucune classe ».

« Là, la ligne est franchie », a-t-il insisté. « On n'est pas obligé de vouloir mettre en action sa menace et ce n'est pas obligé de se rendre à Monsieur Legault pour être une menace. »

« On n’est plus dans la liberté d’expression. Levez-vous de bonne heure pour faire croire que c’est une blague, que ça a été écrit de manière frivole », a prévenu Me François-David Bernier, en ajoutant que des gens seront surprise de recevoir la visite des policiers dans les prochains jours. 

Écoutez l'entrevue Me François-David Bernier en intégralité sur le site de TVA Nouvelles.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Facebook