François Legault: « S’il y en a qui n’aiment pas ça, c’est leur choix »

Le premier ministre a fait une déclaration qui n'est pas passée inaperçue

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 7 mois
François Legault: « S’il y en a qui n’aiment pas ça, c’est leur choix »
Capture d'écran vidéo Twitter

Après s'être fait ramasser par l'auteur Kevin Lambert, qui a écrit le livre Que notre joie demeure, le premier ministre du Québec lui a répondu, lorsqu'interviewé sur la question par des journalistes, rapporte Noovo Info

« J’ai lu Que notre joie demeure du Québécois Kevin Lambert. Une architecte de renommée internationale devient la bouc-émissaire de la crise du logement à Montréal. Le rôle des groupes de pression et des journalistes dans notre société. Auteur de 30 ans avec beaucoup de talent », avait fait savoir M. Legault sur Facebook. 

Il s'était par la suite fait ramasser par M. Lambert. 

« M. Legault, en pleine crise du logement, alors que votre gouvernement travaille à saper les derniers ramparts (sic) qui nous protègent d’une gentrification extrême à Montréal, mettre mon livre de l’avant est minable », avait répondu l'auteur en commentaire. 

François Legault: « S’il y en a qui n’aiment pas ça, c’est leur choix »
Photo : Capture d'écran - Facebook - François Legault

« J’aime lire. Je commente des livres. J’essaie d’aider les auteurs québécois. S’il y en a qui n’aiment pas ça, c’est leur choix », a ensuite répondu le premier ministre alors qu'il donnait un point de presse en Abitibi-Témiscamingue, lundi, sur un tout autre sujet. 

 Rappelons que Centraide, dans un rapport publié cette semaine, a demandé à la CAQ de « répondre présent » et de prendre « ses responsabilités en matière de logements sociaux », car « on entend la bouilloire qui siffle ». 

Source: Noovo Info