Nouvelles générales : Gaétan Barrette riposte aux propos de Marguerite Blais qui l'avait pointé du doigt.

Gaétan Barrette riposte aux propos de Marguerite Blais qui l'avait pointé du doigt.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a reconnu qu'elle avait une part responsabilités dans la crise en cours dans les CHSLD, mais l'ancien ministre Gaétan Barrette a décidé de riposter avec virulence à ses propos.

Alors que la ministre avait été vivement critiquée après avoir déclaré en fin de semaine qu’il fallait prendre une responsabilité collective pour la situation catastrophique dans les CHSLD, Marguerite Blais a tenté de réajuster le tir mardi lors d'un point de presse en déclarant: "Tout d’abord, je vais prendre ma part des responsabilités. Je suis ministre des Aînés, le premier ministre s’est excusé de la part du gouvernement, je fais partie du gouvernement et je prends ma part des responsabilités. [...] Dans un précédent gouvernement, j’avais pas mal les pieds et les mains liés par rapport à tout ce qui touche les milieux d’hébergement puisque c’était la responsabilité du ministre de la Santé."

Mais c'est lorsqu'elle a décidé de pointer du doigt les coupures effectuées par les précédents gouvernements qu'elle s'est attiré les foudres de l'ancien ministre Gaétan Barrette: "Quand je dis que les CHSLD ont été les mal-aimés, c’est parce qu’on a laissé ces milieux-là. Il y a des CHSLD qui ont 25 ans, des CHSLD où les gens sont deux ou trois par chambre. C’est normal que l’infection se répande plus rapidement, on n’est pas capable d’isoler les personnes autant. [...] On parle de milieux de vie, mais est-ce que nos CHSLD sont vraiment des milieux de vie? Je pose la question et je vous donne la réponse en même temps."

Quelques minutes à peine après cette déclaration, Gaétan Barrette réagissait en publiant sur Twitter: "Marguerite la Ponce Pilate. Une ministre sans influence dans tous les gouvernements où elle a participé. Zéro embauche, zéro ratios, zéro augmentation de salaires depuis son arrivée. Zéro influence."

Et les attaques de l'ancien ministre ne se sont pas arrêtées là, car voilà qu'il déclarait aussitôt:

"J'AFFIRME que ds le gouv précédent, JAMAIS @Marguerite_CAQ n'est venue me voir pour:
1) mieux payer le personnel
2) embaucher plus 
3) stabiliser localement le personnel
4) changer les ratios
Ça, c'est ce que j'ai fait. Encore là on ne parle pas des ratios."

Lors d'une entrevue à LCN, la ministre a répondu aux attaques de Gaétan Barrette en déclarant: "Il peut bien dire ce qu’il veut dire, mais la réalité c’est que les mégastructures qui ont été mises en place font en sorte que c’est beaucoup plus difficile de faire de la gestion locale, par établissement."

Enfin, le premier ministre François Legault a aussi réagi à cette confrontation en admettant que la rémunération des préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD aurait dû avoir été haussée plus rapidement: "Si j’ai un reproche à me faire – et ce n’est pas Marguerite, c’est l’ensemble du gouvernement incluant les Finances, le Trésor, la Santé et les Services sociaux –, c’est de se dire qu’on aurait dû augmenter les salaires avant la fin de la convention collective. C’est là peut-être qu’il y a une erreur qui a été faite."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Facebook