Nouvelles générales : Horacio Arruda affirme qu'il n'est pas encore temps d'inviter des amis dans sa cour, même en gardant 2 mètres de distance

Horacio Arruda affirme qu'il n'est pas encore temps d'inviter des amis dans sa cour, même en gardant 2 mètres de distance

“Je suis le premier à vouloir faire un barbecue à l'extérieur à 2 mètres de distance”

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le gouvernement tenait son point presse quotidien, cela a été l'occasion pour le Dr Horacio Arruda d'expliquer qu'il n'est pas encore temps d'inviter des amis dans sa cour, même si une distance de 2 mètres est tenue entre chaque personne.

C'est en regardant le point presse du gouvernement de ce mardi qu'on a appris cette nouvelle qui risque d'intéresser tous ceux qui se demandent quand est ce qu'ils pourront revoir leurs amis. Le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, a été plutôt clair à ce sujet en expliquant qu'il n'est pas encore temps d'inviter des amis dans sa cour, même si une distance de 2 mètres est tenue entre chaque personne. Une déclaration qu'il a fait suite à la question d'un journaliste qui se demandait s'il pouvait inviter des amis dans sa cour si une distance de 2 mètres était observée entre chaque individu.

Le Dr Horacio Arruda s'est tout de même voulu optimiste en expliquant qu'il s'agissait d'une question de temps avant que cela soit possible. «Ça s'en vient», a-t-il notamment déclaré. En évoquant le déconfinement, il a indiqué que le gouvernement voulait y allait par étape et que les interdictions de rassemblement étaient encore d'actualité. «La nature étant ce qu'elle est, si on met 2 ou 3 familles ensemble qui se font un souper, il va y avoir des contacts. C'est difficile de maintenir le 2 mètres (...) Mais ça va venir, ne nous décourageons pas».

Le directeur national de la Santé publique est également revenu sur certaines critiques qui disent que le gouvernement va trop vite avec son plan de déconfinement. «Beaucoup disent qu'on va vite, laissez-nous le temps de mesurer les effets de ce qu'on met en place. Je vais vous demander encore d'être un peu patient. Je suis le premier à vouloir faire un barbecue à l'extérieur à 2 mètres de distance».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Gouvernement du Québec · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook