Nouvelles générales : Horacio Arruda fait le point pourquoi une personne de 60 ans peut travailler en garderie, mais pas garder ses petits enfants

Horacio Arruda fait le point pourquoi une personne de 60 ans peut travailler en garderie, mais pas garder ses petits enfants

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le gouvernement a subi plusieurs critiques au cours des derniers jours, le Dr Horacio Arruda a décidé, lors du point presse de ce mercredi, d'expliquer pourquoi quelqu'un de plus de 60 ans peut travailler en garderie, mais pas garder ses propres petits enfants.

C'est en écoutant le point presse du gouvernement ce mercredi qu'on a appris cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, a expliqué pourquoi quelqu'un de plus de 60 ans peut travailler en garderie, mais pas garder ses propres petits enfants. C'est lors de la période de questions qu'il est revenu sur ce sujet qui a suscité de nombreuses interrogations chez les Québécois.

«Le contexte de réouverture de garderie va être dans un contexte où les gens vont avoir des équipements de protection personnels. Les gens vont porter des masques en garderie. Il y aura des mesures de distanciation sociale. On parle de personnes qui sont en santé. Si les gens ont des conditions de maladie particulière ou autre qui s'accumulent, on n’est pas dans la même chose. Pourquoi grand-maman peut pas garder petit-enfant si elle a 67 ans ou 69 ans. C'est pas le même contexte d'affiliation qui va se faire dans une relation grands-parents petit-enfant. C'est pas le même genre de relation (...) C'est pas le même genre d'exposition. N'oubliez pas, c'est vraiment avec des masques que les gens vont travailler dans ce contexte-là. S'ils ont des problèmes de santé, ils n'y vont pas», a-t-il déclaré.

Rappelons qu'au cours de ce même point presse, la vice-première ministre du Québec Geneviève Guilbault a annoncé que les personnes de moins 70 ans pourront retourner travailler sans risque important pour la santé s'ils respectent les règles de distanciation physique. Ce qui signifie donc que les éducateurs et les professeurs âgés de 60 à 69 ans pourront se remettre à travailler lors de la réouverture des garderies et des écoles primaires.

François Legault était le grand absent de ce point presse, mais il a tout de même adressé un message aux Québécois sur sa page Facebook. «Ça va tous nous faire du bien de pouvoir retrouver un peu de normalité avec le déconfinement graduel dans les prochaines semaines. Mais si on veut continuer d’avancer vers une vie plus normale, il faut absolument continuer de respecter les consignes. Il faut continuer de garder nos distances. C’est comme ça qu’on va y arriver».

Partager sur Facebook
0 0 Partages